Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2006

Date de création: 14-09-2012 09:15
Dernière mise à jour: 14-09-2012 09:24
Lu: 440 fois


ENVIRONNEMENT - INFOS' DIVERSES - INFOS' DIVERSES 2006

- La production annuelle de déchets industriels spéciaux a atteint plus de 325 000 tonnes . cette quantité se greffe chaque année aux 2 millions de tonnes de cette substance déjà stockée. Les pertes financières à cause de ces déchets sont estimées à 0,15% du Pib, soit 60 millions de dollars (Conférence de presse de Chérif Rahmani, ministre de l'Environnement, dimanche 8 janvier 2006).
- Il y a quelque 450 000 tonnes de boues de zinc stockées depuis 20 ans à Ghazaouet.
- 28 personnes , dont des responsables de sociétés nationales (de bâtiment surtout) sont soumises (en janvier 2006) dans l'affaire du séisme de Boumerdès et 19 d'entre-elles ont été placées sous contrôle judiciaire.
- Chaque citoyen algérien produit , en 2006, environ 1kg de déchets par jour et cette tendance va crescendo et peut atteindre 1,5 kg par jour notamment dans les grandes agglomérations.
- La Mitidja compte 48 agglomérations sismiques.
- Le trait de la côte algéroise perd annuellement 2,25 m à cause , à cause, entre autres ,de l'urbanisation qui a gagné près de 60% du littoral.
- La décharge de Oued Smar (Alger) a une superficie de 32 ha et a étév ouverte en juin 1978, après la fermeture dec celle de Baraki. Elle atteint , début 2006, une hauteur de 25 m soit l'équivalent de 7 étages. Elle reçoit 25 000 t/jour de déchets , collectés dans 53 communes de la wilaya d'Alger. Volume annuel reçu: 3 millions de m3. Total actuel : près de 10 millions de m3 de détritus. Cout de la fermeture: 2 milliards de dinars.
- Le CO2 dégagé par les déchets (de Oued Smar) peut être revendu pour être réutilisé à d'autres pays à des fins industrielles à hauteur de 10 à 15 dollars la tonne, soit un apport de 10 millions de dollars pour l'Algérie (Selon le Mate)
- Selon le président du Club des risques majeurs (28-2-06), un tremblement de terre de magnitude 7 sur l'échelle de Richter qui frapperait dans la baie d'Alger (à 8 km de Ain Benian) à minuit détruirait environ 100 0000 immeubles et fera 67 320 victimes sans compter les blessés. Pratiquement , tous les quartiers d'Alger seraient rasés…et les dégâts matériels s'élèveraient à 200 milliards de dollars.
- En 2003 et 2004, ce sont respectivement Beyrouth et Barcelone qui ont été choisies pour abriter les festivités de la Journée mondiale de l’environnement
- L’Office national de la météorologie (Onm) dispose de 77 stations d’observation en surface et de 12 autres en altitude ainsi que de trois stations de recherche et d’observation spéciales (Ksar Chellala , Tamanrasset et Tiaret), cinq radars météo et plus de 400 postes climatologiques.
- La norme mondiale concernant les espaces verts est généralement de 10% . En Algérie , elle n’est que de 1% alors qu’en Tunisie elle est de 12%.


- Le traitement d’un mètre cube de déchet est estimé entre 1 et 15 euros
- 45 000 cas d’envenimation scorpionnique surviennent annuellement
- 1,5 million de tonnes de déchets sont produits chaque année par les ménages et 300 000 tonnes par les industries alors que près de 2 millions de tonnes de déchets spéciaux sont stockées.
- Pour combattre les feux de forêts , le dispositif ,mis en place jusqu’au 31 octobre 2006, compte 363 postes de vigies et 983 agents, plus 438 brigades mobiles avec un effectif de 1961 personnes mobilisées , 1700 points d’eau, 45 camions « feux de forêts » d’une contenance de 10 000 litres d’eau, 504 véhicules tout terrain dont 160 équipés de citernes de 600 litres d’eau (pour une première intervention)
- Techniquement, un isolateur parasismique est un appui formé d’un élastomètre de forme cylindrique , l’appui étant constitué d’acier sur lequel sont empilées des feuillets d’élastomètre , du caoutchouc 100% naturel. Le premier isolateur parasismique a été installé à Chlef en juillet 2006, au bénéfice de l’agence en construction du Ctc.…


- Le singe magot (Macaca sylvanus), une espèce protégée par le Convention de Washington, et il n’en resterai que 14 000 spécimens à travers le monde, capturé en Algérie par les braconniers est vendu entre 3 000 et 4000 dinars en Algérie et il est revendu entre 800 et 1000 euros en Europe
- Pas moins de 30 000 m de bordure de trottoirs sont détruits chaque année à Alger par des sociétés publiques et privées sans remise en l’état du terrain à la fin des travaux
- On a répertorié , en 2003, quelque 235 installations destinées à l’incinération des déchets dans les hôpitaux . Mais, plus de 70 sont hors service. On estime que la production de déchets spécifiques aux soins est de l’ordre de 9000 t/an , dont 8500 t/an de déchets infectieux et 500 t de déchets présentant des risques chimiques et toxiques.
- De janvier à septembre 2006, 4 428 000 sachets noirs ont été saisis par les services concernés (santé, commerce, industrie, environnement et sûreté nationale) à travers les différentes wilayas du pays, 77 ballots de sachets en plastique noirs ainsi que 247 mises en garde ont été adressées aux commercants de détail et de gros, en raison de leur non-conformité aux nouvelles dispositins , interdisnat l’utilisation de ce genre d’emballages.
- L’Algérie produit annuellement près de 180 000 tonnes d’huiles usagées , déversées dans la nature , dont 70% environ proviennent des véhicules
-