Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2005

Date de création: 14-09-2012 08:54
Dernière mise à jour: 14-09-2012 08:59
Lu: 516 fois


ENERGIE - INFOS' DIVERSES - INFOS' DIVERSES 2005


- Sonatrach réalisera 30% de sa production pétrolière grâce à ses activités à l'étranger en vue d'atteindre 2 millions de b/j à l'horizon 2015
- L'Algérie nécessitera , au cours de la prochaine décennie, 70 milliards de dollars pour augmenter les réserves pétrolières à 11,3 billions de barils et les réserves de gaz à 160 millions de m3
- Les investissements drainés annuellement par Sonatrach en Algérie sont, en 2004, de 3 milliards de dollars
- 1100 incidents divers (corporels, matériels, environnementaux) ont été enregistrés durant le 2ème semestre 2004 au niveau des entreprises du secteur de l'énergie et des mines
- La loi sur les hydrocarbures "n'aura d'impact sur le secteur de l'Energie que cinq à six ans après sa promulgation", selon le ministre Chakib Khelil (Samedi 5/2/2005)
- Le groupe Sonatrach n'emploie comme femmes que 11% du nombre total des salariés (moins de 2% à être des cadres supérieurs). A noter que le groupe a créé ,en février 2002, un Observatoire de l'emploi féminin. Sonelgaz, quant à elle, vient de se doter (en février 2005) de la même structure
- Depuis 1990 et à début 2005, le prix du carburant a augmenté 13 fois
- De 1991 à 2004, les réseaux électrique et gazier ont doublé , passant respectivement de 119 000 km à 247 000 km et de 10 450 km à 26 500 km (alors que pour la même période , les effectifs ont connu une baisse sensible, passant de 15 000 à 12 500 employés)
- L'Algérie est électrifiée à 96% (30% dans les années 70)


- Le coût de l'étude relative à l'évaluation du potentiel minier en Algérie , attribué fin mai 2005 à Brgm-France, est estimé à 984 418 dollars
- Sonatrach emploie 50 000 personnes au niveau de la maison-mère et 120 000 avec les filiales
- Depuis 1986, Sonatrach a réalisé 143 découvertes d'hydrocarbures. Elle en a réalisé à elle seule 69 et 74 en partenariat
- Un quart du trafic maritime mondial d'hydrocarbures , soit près de 400 millions de tonnes, longe les côtes des trois pays du Maghreb. En outre, plus de 50 millions de tonnes de pétrole et de produits pétroliers sont exportés à partir des ports algériens et tunisiens.
- Le sel industriel est détenu à 85% par l'Enasel
- Le ministre de l'Energie a estimé (Lundi 18-7-2005) à 15% de la production totale le volume de l'électricité non facturée à cause de clients malveillants qui tricheraient , par différents moyens, sur leur consommation réelle.
- Le potentiel énergetique national cumulé à l'horizon 2020 est estimé , d'après l'Aprue (juillet 2005), à 120 millions de Tep , soit une moyenne de 6 millions par an, et l'équivalent de 120 000 barils /jour. Et, si le programme national 2006-2010  de l'Aprue parvenait à être mis en œuvre, la consommation de l'énergie dans tous les secteurs serait réduite de 20 à 30%.

- Sonelgaz va investir plus de 500 milliards de dinars d'içi à 2009.
- Le taux de perte d'électricité enregistré pour la seule région Centre , en septembre 2005, est de l'ordre de 17% dont 9% sont dus aux branchements illicites . Ce qui correspond à 25 000 fraudeurs uniquement pour les wilayas d'Alger, de Boumerdès et de Tipasa.
- Selon la publication de Bp (juin 2005), à fin 2004, les réserves prouvées algériennes de pétrole sont estimées à 1,5 milliard de tonnes, soit 1% des réserves mondiales. Elles ont, en considérant le ratio réserves/produiction, une durée de vie de 16,7 ans. Pour le gaz, elles sont évaluées à 4 550 milliards de mètres cubes, soit une durée de vie de 55,4 ans , sur la base de la production de 2004.
- En Algérie, les transports représentent 35% de la consommation d'énergie nationale finale et concernent 94% des produits pétroliers.
- Les recettes pétrolières ont atteint 32 milliards de dollars à fin septembre 2005 (selon le Mem, 15 octobre 2005). Elles atteindront 40 milliards à la fin de l'année si le niveau des prix (actuels, octobre) qui tournent autour de 50 dollars se maintiennent . En 2004, l'Algérie a réalisé des recettes pétrolières de 31,5 milliards de dollars.
- Les adjudications lancées depuis 2000 ont permis ,jusqu'au 20 octobre 2005, l'octroi de 436 titres miniers , dont 112 en exploration  et 324 en exploitation , générant pour le Trésor public des recettes de plus d'un milliard de dinars, dont une partie est versée aux collectivités locales.
- C'est en 1982 qu'a été créé un Commissariat aux Energies nouvelles remplacé en 1986 par un Haut Commissariat à la Recherche.
- En 2 années  (2004 et 2005), Sonatrach a consacré 1,2 milliard de dollars (dont 50% consacrés à l'amélioration de la sécurité des unités industrielles) au conseil "Santé, sécurité, environnement".
- Le 11 avril 2005, un diamant de dimension 1,2x1, 1x1mm a été découvert lors des travaux de minéralogie dans la région de Tsabit (Béchar)
- Le nombre de bouteilles de gaz butane dépassant les 20 ans d'âge est , selon l'Agpp (octobre 2005), de 80%.
- 99% des explosions de bonbonnes de gaz butane relevées sont imputables à la négligence et au manque de précautions des utilisateurs dans la manipulation des bouteilles et de leurs accessoires.
- En contrepartie du passage du gaz algérien à travers son territoire , la Tunisie bénéficierà chaque année de 1,2 milliards de m3 en tant que redevance (plus de 50% de la production nationale tunisienne).
- Les besoins en bitume de l'Algérie augmentent d'année en année et seront de l'ordre de 2,5 millions de tonnes d'ici à 5 ans. Le marché est détenu , jusqu'en 2005, par Naftec qui produit près de 275 000 tonnes annuellement  (Arzew: 132 000 t/an, et Skikda: 140 000 t/an) sur une capacité nationale de moins de 290 000 tonnes.
    Total Bitumes Algérie fournit environ 45 000 tonnes/an  (importation)
- Selon la presse (Liberté, dimanche 25 décembre) Sonatrach s'est dotée de 3 sociétés nouvelles: Algerian petroleum institute, Sonatrach gaz marketing et une société chargée des relations publiques et des services liés.
- Les réserves d'uranium "raisonnablement assurées " sont estimées à 26 000 tonnes pour le seul Hoggar