Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Etat psychologique

Date de création: 11-05-2008 13:06
Dernière mise à jour: 07-11-2011 13:48
Lu: 743 fois


DEFENSE - POLICE - ETAT PSYCHOLOGIQUE

La prise en charge psychologique des policiers a été initiée suite aux événements des années 90. Elle a commencé d'abord avec des policiers qui ont eu à combattre le terrorisme, spécialement ceux de la Bmpj.
Aujourd'hui, ils sont près de 300 psychologues à faire partie des effectifs de la police nationale à travers le territoire national. Des spécialistes qui sont désormais partout (pour les consultations personnelles ou pour la thérapie de groupe), même lors des interrogatoires de suspects.Ces psychologues interviennent surtout au Sud…où l'on dénombre le plus grand taux de dépressions nerveuses et de détresse psychologique.
Sur le plan statistique, les fonctionnaires de la sûreté nationale sont près de deux mille à être passé chez le psychologue, au premier semestre 2005 et 11 à s'être suicidés en 2004.
Pour 2005 (premier semestre), ce sont 327 groupes qui ont suivi des séances régulières, ce qui représente une tendance en hausse par rapport à 2004, où le nombre total a été de 420 groupes sur les douze mois, et de près de 4000 consultations.