Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2005

Date de création: 14-09-2012 08:17
Dernière mise à jour: 14-09-2012 08:23
Lu: 599 fois


EDUCATION - INFOS' DIVERSES - INFOS' DIVERSES 2005

 

 
- 80% des bacheliers qui arrivent à l'Université redoublent leur première année d'études supérieures "suite à la spécialisation précoce"
- Dans les années 90, il y avait 28 filières dans l'enseignement secondaire, et 15 depuis le début des années 90.A la rentrée 2005-2006, il y en aura 6, 8 ayant été différées à plus tard (techniques comptables, lettres et sciences humaines, lettres et sciences islamiques, électronique, électrotechnique, fabrication mécanique, chimie et travaux publics, bâtiment…...toutes présentant le caracrtère de spécialités universitaires)
- Le Fndaec (Fonds de développement de l'apprentissage et de l'enseignement continu) n'a recouvré (taxe spéciale de la formation continue de 1% de la masse salariale de chaque entreprise publique et privée), depuis cinq années que 2 milliards de dinars au lieu de 5 prévus
- Annuellement, quelque 200 000 petits algériens , en âge scolaire, sont privés d'instruction (selon le représentant de l'Unicef, 1er juin 2005)
- Le programme d'amélioration du niveau des enseignants qui s'étale jusqu'en l'an 2020 a une enveloppe finançière de 23,4 milliards de dinars. Il concerne 200 000 enseignants qui seront appelés à suivre des formations de 3 et 4 ans au niveau des Ifpm et des Enrs avec l'aide de l'Ufc
- L'Association Iqrâ active à travers les 48 wilayas avec 3 565 bureaux
- L'Université d'Alger a formé 32 000 médecins depuis l'Indépendance
- En 2005, 340 thèses de magister et 70 thèses de doctorat ont été présentées (à l'Université d'Alger)
- Le taux d'analphabétisme est ,selon Iqra (mercredi 13 juillet 2005) de 23,65% pour les hommes et de 40,27% pour les femmes. Pour l'Ons, la moyenne nationale est 26,50%..
- En 2005-2006, le secteur de l'Enseignement supérieur (près de 750 000 étudiants) comprend 27 universités (12 en 1999), 13 centres universitaires, 12 écoles et instituts nationaux et 4 écoles nationales supérieures ainsi que 200 résidences universitaires (110 en 1999) ayant une capacité de 300 000 lits
- En 2009, l'Université algérienne devra accueillir 1 400 000 étudiants
- Entre 1992 et 1996, 400 000 à 420 000 intellectuels (cadres scientifiques, artistes) ont quitté le pays


- A septembre 2005, sur 76 dossiers de demandes d'agrément d'écoles privées déposés, 54 ont reçu un avis favorable et 17 ont été rejetés.
- Plus de neuf milliards de dinars sont alloués au secteur de l'Education nationale dans le cadre de la solidarité scolaire pour l'année 2005-2006 dont 6 milliards au titre de l'allocation de scolarité au profit des élèves nécessiteux .
- Le coût de la refonte du système éducatif s'élève à 45 milliards de dinars.
- Le ministre de la Formation professionnelle estime à 523 000 les  enfants recalés du système éducatif qui doivent être pris en charge par son secteur.
- Au cours de l'année 2003-2004, il y avait 21 672 étudiants algériens inscrits en France (sur un total de 245 300 étudiants étrangers. Ces derniers étaient 150 000 en 1998)
- La mise en place d'une imprimerie braille (coût: 14 milliards de cts) a permis durant le dernier trimestre 2005 de produire plus de 8 000 ouvrages scolaires au profit de 2 500 élèves non voyants inscrits au niveau des 18 écoles spécialisées relevant du ministère de l'Emploi et de la solidarité nationale.
- Fin 2005, il y a un seul docent (médecine) pour 3 professeurs et 6 maîtres assistants (Total en matière d'encadrement en sciences médicales: 148 docents, 453 professeurs et 2 196 maîtres assistants)
- 95 000 élèves suivent l'enseignement de tamazight au niveau d'une douzaine de wilayas (en 2005-206)
- il y a ,en 2005-2006, 219 cités universitaires dont 20 au niveau de la wilaya d'Alger, 46 directions d'œuvres universitaires et 29 établissements ayant déjà adopté le nouveau système Lmd
- L'Algérie consacre 1,6% de son Pib pour la recherche scientifique en 2006 et 6,6% du budget de fonctionnement  de l'Etat sont réservés à l'Université en termes d'investissements et de moyens.
- 50% des étudiants résident dans les cités universitaires  et près de 92% d'entre-eux bénéficient de la bourse d'études.