Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2008/2009 /2010

Date de création: 10-09-2012 12:08
Dernière mise à jour: 10-09-2012 12:16
Lu: 431 fois


ECONOMIE - INFOS' DIVERSES - INFOS' DIVERSES 2008

 

 
- Selon une étude comparative commandée par le SNAPAP (Syndicat autonome du personnel de l’administration publique), une famile algérienne moyenne a besoin de 33 300 dinars par mois pour vivre décemment (prendre en charge ses besoins incompressibles, nutrition, santé, habilement, scolarité, énergie…)
- Le montant des créances des PME algériennes auprès des bnaques publiques s’élève à 713,8 milliards de dinars. Par aileurs, le montant des crédits octroyés par els banques publiques en 2006 a concerné , pour 40,4% du total, le secteur privé. Quelques 150 000 entreprises sont financées par les banques publiques à hauteur de 83%
- Selon un cadre de l’ANDI (lundi 11 février 2008) , près de 200 milliards de dollars seront investis en Algérie entre 2005 et 2010 dont 145 milliards de dollars pour le secteur public.
- La DGSN a traité , en 2007 , plus de 3 000 affaires attribuées à des infractions économiques et finançières , détournements divers…Le préjudice est estimé à 7 milliards de dinars (dont 3 milliards détournés au niveau des banques et d’Algérie Poste)


-Seulement 350 entreprises nationales publiques et ptrivées disposent, mi-2008, de la certification ISO (International Standardization Organization) 9000 , dont la plupart ont reçu une aide de l’Etat.
-Selon une étude du bureau français CMS Françis Lefebvre, l’Algérie est la 50è économie dans le monde, la troisième en Afrique derrière l’Afrique du Sud et le Nigéria, la première en Afrique du Nord devant l’Egypte.

 

- Selon le ministre des Finances (dimanche 19 septembre , Chaîne 3 de la radio), le montant global des investissements (IDE et investissements en partenariat) en Algérie s'est élevé à 897,6 milliards de dinars (8,9 milliards d'euros) en 2008 pour 102 projets déclarés, contre 145,7 milliards de dinars en 2007 (1,45 milliards d'euros). En 2009, les IDE ont lourdement chuté à plus de 80%.

- Selon la presse (fin septembre 2010) , il y a 180 cadres dont 23 PDG actuellement poursuivis pour corruption.