Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Footballeurs et sportifs - Plus gros revenus annuels

Date de création: 14-05-2012 11:38
Dernière mise à jour: 18-04-2014 16:24
Lu: 413 fois


SPORTS - ETRANGER - FOOTBALLEURS ET SPORTIFS - PLUS GROS REVENUS ANNUELS

2011 (rapport des contrats de publicité y compris) :

Tiger Woods (Golf, USA) : 52 millions d'euros

Phil Mickelson (Golf, USA): 46 millions d'euros

Kobe Bryant (Baskett Ball, USA): 39 millions d'euros

Lebron James (Baskett Ball, USA): 37 millions d'euros

Roger Federer (Tennis, Suise) : 36 millions d'euros

Michael Schumarer (Formule 1 automobile, Allemagne): 34 millions d'euros

Lionel Messi (Football, Argentine): 33 millions d'euros

David Beckham (Football, Angleterre): 31,5 millions d'euros (salaire de 4,8 millions mais le reste en publicité)

Fernando Alonso ( F1 automobile, Espagne) : 30 millions d'euros

Christiano Ronaldo ( Football, Portugal): 29,2 millions d'euros

Autres:

Joueurs de football : Samuel Eto'ode Anzhi Makhachkala : 20 millions d'euros / Yaya Touré: 17,6 millions d'euros de Manchester CIty / Didier Dogba de Chelsea : 12,6 millions d'euros / Wayne Rooney de Manchester United  : 10,5 millions d'euros / Gigi Buffon de la Juventus de Turin : 11,7 millions d'euros / Frank Ribery du Bayern Munich : 11,6 millions d'euros /

Entraîneurs : Mourinho du Real Madrid (14,8 millions d'euros) / Carlo Ancelotti du PSG (13,5 millions d'euros),/ Josep Guardiola du FC Barcelone (9,5 millions d'euros) /Alex Fergusson de Manchester United (8 millions d'euros)

Source: France Football 

2012/2013:

Pour les joueurs

1/ David Beckham ( footballeur) avec 36 millions d'euros annuels comme revenus totaux

2/ Lionel Messi (footballaur du FC Barcelone) avec 35 millions d'euros

3/ Cristinao Ronaldo tdu real Madrid ) avec 30 millions d'euros

Pour les entraîneurs

1/ José Mourinho du Real Madrid avec 14 millions d'euros de revenus annuels

2/ Carlos Ancelotti du PSG avec 12 millions d'euros avec Marcello Lippi du Guangzhou Evergrande avec 11 millions d'euros

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les salaires des sélectionneurs qui seront présents avec leurs équipes respectives en Coupe du monde 2014 sont indiqués au compte-gouttes.

 Ainsi, un premier classement est établi (fin décembre 2013) et confirme le coach italien Fabio Capello (sélectionneur de la Russie) comme le technicien le mieux payé avec 7 000 000 d’euros. Il l’était déjà en 2010 avec l’Angleterre qui lui versait à l’époque un revenu annuel de l’ordre de 8 800 000 euros. L’ancien joueur de la Juventus et du Milan AC a perdu au change 1 800 000 euros. En retour, il a obtenu une prolongation de contrat qui le lie à la fédération jusqu’à la Coupe du monde 2018 que la Russie organisera. Il est talonné par le sélectionneur du Brésil, Luis Felipe Scolari, avec un revenu annuel de 4 500 000 d’euros.

Son prédécesseur, Carlos Dunga, percevait 800 000 euros. C’est dire l’immense effort financier consenti par la Fédération brésilienne pour attirer Scolari. Un fossé énorme sépare les deux revenus. L’anglais Roy Hodgson arrive en troisième position avec 4 000 000 d’euros, pratiquement la moitié du revenu accordé à Fabio Capello par la Fédération anglaise il y a 4 ans. L’italien Cesare Prandelli est en 4e position avec un revenu identique à celui de Marcelo Lippi en 2010, soit 3 000 000 d’euros. Le Suisse Ottmar Hitzfeld est le 5e sélectionneur le mieux rémunéré avec 2 600 000 euros. En 2010, il avait un revenu de 1 750 000 euros. La Fédération suisse lui a accordé une substantielle augmentation par rapport au premier contrat (850 000 euros). Le sélectionneur allemand, Joachim Löw, a gardé le même statut qu’en 2010 : 2 500 000 euros.

La Fédération allemande n’a pas fait d’effort avec lui dans ce domaine (revenu annuel hors primes bien sûr, à l’instar des autres sélectionneurs). Au contraire de la Fédération espagnole qui a augmenté de 600 000 euros les revenus de Vicente Del Bosque, qui sont passés de 1 500 000 euros en 2010 à 2 100 000 euros actuellement . Louis Van Gaal (8e), Pays-Bas, a un revenu de 1 900 000 euros. Berter Van Marwijk, qui a dirigé la sélection orange en Coupe du monde avait un revenu de 1 800 000 euros. Paulo Bento (Portugal), avec
1 500 000 euros, arrive en 9e position juste devant le Français Didier Deschamps 1 200 000 euros, le double de ce que touchait Raymond Domenech (560 000 euros en 2010). Et Vahid Halilhodzic dans tout ça ? Difficile de le classer dans la mesure où son revenu réel n’a jamais été officiellement divulgué. Selon des informations relayées par des médias, son salaire serait de l’ordre de 65 000 euros. Avec ce niveau, il se classerait sous la barre de 1 000 000 d’euros de revenu annuel. Son revenu, estimé à 780 000 euros, dépasserait de loin celui de Rabah Saâdane qui émargeait à 245 000 euros en 2010  (selon Yazid Ouahib, El Watan, lundi 30 décembre 2013).
 
Classement (salaire annuel net) :

1 – Fabio Capello (Russie) : 7 000 000 €
2 – Luis Felipe Scolari (Brésil) : 4 500 000 €
3 – Roy Hodgson (Angleterre) : 4 000 000 €
4 – Cesare Prandelli (Italie) : 3 000 000 €
5 – Ottmar Hitzfeld (Suisse) : 2 600 000 €
6 – Joachim Löw (Allemagne) : 2 500 000 €
7 – Vicente del Bosque (Espagne) : 2 100 000 €
8 – Louis Van Gaal (Pays-Bas) : 1 900 000 €
9 – Paulo Bento (Portugal) : 1 500 000 €
10 – Didier Deschamps (France) : 1 200 000 €

 

 FOOTBALL- JOUEURS - VALEUR MARCHANDE

L'équipe algérienne de football pointe à la 25e place au classement de la valeur marchande de ses joueurs, sur les 32 nations qualifiées au Mondial-2014 au Brésil (12 juin-13 juillet), selon une enquête réalisée par Pluri Consultoria, entreprise d'analyses spécialisée dans le sport (mi-avril 2014) .
Avec une valeur de 232 600 000 dollars américains, l'Algérie est mieux classée que le Mexique (26e), la Corée du Sud (27e), les Etats-Unis (28es), l'Australie (29e), l'Iran (30e), le Costa Rica (31e) et le Honduras (32e et dernier), souligne cette étude publiée hier par le journal économique brésilien Valor. Le milieu de terrain de l'Inter Milan (Serie A italienne), Saphir Taïder, est le joueur le plus cher de la sélection nationale avec une valeur marchande estimée à 6 300 000 millions de dollars, précise la même source. Outre la Corée du Sud, les deux autres adversaires de l'Algérie au premier tour de la Coupe du monde, la Belgique et la Russie, pointent aux 7e et 11e places respectivement. Dans le haut du classement, l'Espagne, l'Argentine et le Brésil présentent les effectifs de joueurs aux plus fortes valeurs de marché parmi les sélections en lice au Mondial-2014. L'Espagne arrive en tête avec un total de 489,9 millions de dollars, devant l'Argentine (450,7 millions de dollars), et le Brésil (438,8 millions de dollars). Chez les joueurs, l'Argentin Lionel Messi (FC Barcelone) reste le plus cher (190 millions dollars) malgré une baisse de 1,4% de sa valeur de marché sur un an. Il devance le Portugais Cristiano Ronaldo (Real Madrid), dont la valeur a grimpé de 11,4% en un an grâce notamment à l'obtention du Ballon d'Or 2013, pour atteindre 148 millions de dollars. Le troisième joueur le mieux coté est le Brésilien du Barça Neymar (92 millions dollars). Sa valeur a augmenté de 22,5% l'année dernière. Le quatrième est l'Allemand Mario Götze, du Bayern Munich (81 millions dollars). L'enquête a pris en compte 77 critères divisés en 18 catégories (âge, qualité technique, état physique, aspect marketing etc.). Les effectifs de 23 joueurs ont été constitués sur la base des rencontres précédentes des équipes. L'enquête sera actualisée quand seront divulguées les listes finales pour le Mondial.