Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Raymonde Peschard (Taous)

Date de création: 13-04-2012 09:27
Dernière mise à jour: 13-04-2012 09:27
Lu: 657 fois


HISTOIRE - GUERRE DE LIBERATION NATIONALE - RAYMONDE PESCHARD (TAOUS)

Le 26 novembre 1957 tombait en martyre pour l'indépendance Raymonde Peschard suite à une embuscade tendue par l'armée française à Djebel-Rih , dans les Bibans.

Elle devait rejoindre les troupes de l'ALN en Tunisie avec un groupe de quatre médecins pour renforcer l'équipe médicale. Blessé et capturée  lors de l'accrochage, elle fut "exécutée" sur place d'une balle dans la tête, les mains ligotées.

Elle portait le nom de Taous. Elle était infirmière connaissant bien l'Est du pays, et  Constantine  où elle a grandi.

Elle est née en 1927 à Bologhine (ex-Saint Eugène). Militante dès son jeune âge, elle s'est engagée dans l'action politique par l'entremise de son oncle Edouard Peschard, un cheminot communiste à Constantrine qui l'avait adoptée à la mort de sa mère. Il l'avait aidée à acquérir une formation d'assistante sociale .

Membre du Parti communiste algérien (PCA) , elle avait noué des contacts avec les nationalistes algériens à Constantine.

Expulsée par les autorités de Constantine, elle revient à Alger et est recrutée à la société de l'Electricité et du Gaz (EGA) . Elle se retrouve aux côtés de Fernand Yveton, un autre héros de la Révolution algérienne, qui la fit adhérer au FLN en 1956. Elle est accusée d'avoir remis à ce dernier une bombe . Suite à l'arrerstation d'Yveton, la prese diffuse sa photo. En avril, elle rejoint le maquis. D'abord infirmière, elle avait insisté pour être parmi ceux qui combattaient les armes à la main.