Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Incidents de paiement

Date de création: 11-04-2012 11:37
Dernière mise à jour: 11-04-2012 11:37
Lu: 408 fois


FINANCES - MONNAIE - INCIDENTS DE PAIEMENT

Les incidents de paiement déclarés en 2010 sont ( Rapport de la Banque d'Algérie, mars 2012), en hausse de plus de 16% en nombre et de plus de 28% en valeur par rapport aux données de l'année 2009).

Au regard des statistiques provenant du système de télécompensation des paiements de masse, les incidents sur chèque déclarés en 2010 par les banques à la centrale des impayés pour absence ou insuffisance de provision , ne représentent que 62% en nombre et plus de 48% en valeur , et ce de l'ensemble des chèques rejetés en compensation pour défaut de provision.

Le nombre des déclarations des établissements déclarants est estimé à près de 38 000 

Le taux de chèques impayés pour absence ou insuffisance de provison est de 0,86% contre 0,83% en 2009. Ils sont concentrés essentiellement à plus de 81% sur la tranche comprise entre 10 000 DA et 1 million de dinars.

Par secteur juridique, le nombre d'incidents est plus élevé pour la clientèle classée sous la rubrique "affaire personnelle" notamment les commerçants et artisans dans le privé soit 51,4% et pour les établissements publics à caractère industriel et commercial relevant du public (près de 90%)

Par ailleurs, plus de 8 500 personnes physiques et morales ont été interdites de chéquiers pour 12 et 24 mois en 2010 contre 6 500 en 2009