Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Epoque coloniale - Essais nucléaires

Date de création: 10-03-2012 06:29
Dernière mise à jour: 10-03-2012 06:29
Lu: 601 fois


DEFENSE - ARMES - EPOQUE COLONIALE - ESSAIS NUCLEAIRES

 

 

Le 13 février 1960, la France effectuait à Hamoudia, à 40 km de Reggane et à 150 km à l'Ouest d'Adrar, ses premiers essais nucléaires.

La bombe atomique, baptisée "Gerboise", avait une puissance évaluée de 60 à 70 kilotonnes, soit environ le triple de la puissance de celle  lancée par les Américains sur  Hiroshima en 1945.

Plusieurs autres essais nucléaires, de moindre puissance, ont été effectués, notamment "Gerboise blanche", le 1er avril 1960, "Gerboise rouge" le 27 du même mois, en 1960 toujours, et "Gerboise verte" le 25 avril 1961, tous des essais à ciel ouvert .

Des explosions souterraines ont eu lieu, par la suite, jusqu'en 1966, dans la région d'In Ikker, dans la wilaya de Tamanrasset, soit 13 essais en tout.

En mai 1962, un essai souterrain, celui de Béryl (nom de code du tir) à In Ekker, au Hoggar, se termina par un grave accident, un nuage radioactif s'étant échappé de la galerie souterraine et avait contaminé les alentours. 46 ans après, les séquelles des expériences restent vivaces . D'autant que, selon la presse française, l'armée française aurait profité des expériences, entre 1960 et 1961, pour organiser des manœuvres en milieu radioactif.

Si les vétérans de l'Armée française (en Algérie et en Polynésie française) se sont organisés pour réclamer des indemnisations, aucune demande officielle algérienne d'indemnisation n'a été formulée jusqu'à présent.

Liste des essais nucléaires en Algérie :

A In Ikker : Agate (20 novembre 1961, 20 kilotonnes), Béryl (1er mai 1962, 30kt), Emeraude (18 mars 1963, 20 kt), Améthyste (30 mars 1963, 5kt), Rubis (20 octobre 1963, 100 kt), Opale (14 février 1964, 5 kt), Topaze (15 juin 1960, 5 kt), Turquoise (28 novembre 1965, 20 kt), Saphir (27 février 1965, 150 kt), Jade ( ? 1965, 5 kt), Corindon (1er octobre 1965, 5 kt), Tourmaline (1er décembre 1965, 20 kt), Grenat (16 février 1966, 20 kt)

A Reggane : Gerboise bleue (13 février 1960, 70 kt), Gerboise blanche (1er avril 1960, 5 kt), Gerboise rouge (27 décembre 1960, 5 kt), Gerboise verte (25 avril 1961, 5 kt)

Note : - C’est seulement mi-2007 que les autorités algériennes ont décidé d’installer une clôture définissant le périmètre de l’impact de l’explosion de la première bombe nucléaire française à Hamoudia (Reggane)… …afin d’éviter aux habitants de la région la menace éventuelle d’une contamination ; menaces encore  réelles selon un rapport du ministère de la Défense française établi en mars 2007. D’autres rapports établis en 1999 et en 2005 par l’Agence internationale de l’énergie nucléaire avaient abouti à la même conclusion.