Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Recettes fiscales 2011

Date de création: 10-03-2012 05:56
Dernière mise à jour: 10-03-2012 05:56
Lu: 424 fois


FINANCES - FISCALITE - RECETTES FISCALES 2011

Les recettes fiscales de l'Algérie se sont étabblies à 3 437,069 mds de DA en 2011 , contre 3092, 1 mds de DA en 2010 avec une hausse " appréciable" de la fiscalité ordinaire. 

Ce montant englobe les contributions directes (IRG, IBS..), les impôts sur les affaires (TVA, TIC..), les produits des douanes, les produits des domaines, les contributions indirectes et la fiscalité pétrolière.

La fiscalité ordinaire s'est chiffrée à 1 907,66 mds de DA durant la même année contre 1 500 mds de Da en 2010, soit une hausse de 17% (1 200 milliards en 2009) .

Le recouvrement réel de la fiscalité pétrolière en 2011 s'est établi à 3829,72 mds de Da (dont 1 529,4 mds de DA budgétisés) contre 2 844 mds de Da en 2010

A noter que la loi de finances s'est basée sur un prix de référence fiscal du baril de pétrole à 37 dollars (d'où 1 472, 4 mds de DA orévus) , alors que les cours du brut ont tourné autour de 100 dollars le baril , enregistrant tout simplement la moyenne la plus élevée de son histoire à 111 dollass le baril.

Le Fonds de Régulation des Recettes (FRR) a, ainsi, été alimenté avec 2 300,32 mds de DA dans la mesure où la fiscalité pétrolière effective a dépassé le montant prévisionnel de la loi de finances 2011. En effet, c'est le différentiel positif entre les produits de la fiscalité pétrolière budgétisés établis sur la base de 37 dollars/baril, et ceux de la fiscalité pétrolière recouvrés, qui sert à approvisionner le FRR