Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Création d'entreprises - Enquête ministère de l'Intérieur 2011

Date de création: 07-03-2012 18:36
Dernière mise à jour: 08-03-2012 04:59
Lu: 474 fois


ECONOMIE - ETUDES ET ANALYSES - CREATION D'ENTREPRISES - ENQUETE MINISTERE DE L'INTERIEUR 2011

Selon une enquête qualitative initiée par le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales (Extraits publiés dans la presse samedi 4 février 2012) , et qui a concerné 959 718 entités économiques, près de 42,5% des entreprises sondées considèrent que les délais de création d'une entreprise sont longs alors que 45,1% estiment que ces délais ne sont pas longs.

Par secteur juridique, 42,8% des entreprsies privées considèrent les délais longs, tandis que seules 32,7% des entreprises publiques considèrent les délais longs.

La proportion des entreprises privées et publiques estiment les délais non longs est presque la même , soit 45,1% pour le privé  et 44,8% pour le public.

Les résultats montrent que la nature de l'activité n'est pas sensible à l'appréciation de la lenteur de création de l'entreprise, puisque l'ensemble des secteurs d'activité affiche en termes de réponses des proportions presque identiques (variant entre 42% et 46%), à l'exception , toutefois, du secteur des transports où la proportion des entreprises qui considèrent comme longs les délais de création est de 36,2%. De même, la taille de l'entreprise n'est pas très sensible au facteur délais de création longs. Et ce à l'exception toutefois des grandes entreprises dont l'emploi dépasse les 250 et dont seulement 36% d'ebntre elles considèrent que les délais de création sont longs. 

Pour le reste des tailles d'entreprise, 42,5% des microentreprises ou encore les très petites entreprises (TPE) dont l'emploi est inférieur à dix déclarent que les déliais sont longs.

La proportion des petites entreprises dont la taille de l'emploi se situe entre 10 et 49 est presque identique à celle des TPE, soit la part de 42,2%. Enfin, 40,6% des moyennes entreprises (de 50 à 249 emplois) considèrent que les délais de création des entreprises sont longs.  

NOTE: L'étude a été  certianement effectuée par le CENEAP (organe d'études sous tutelle du ministère de l'Intérieur)