Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Autoroute Est/Ouest

Date de création: 13-01-2012 17:47
Dernière mise à jour: 13-01-2012 17:47
Lu: 654 fois


AMENAGEMENT DU TERRITOIRE - ROUTE - AUTOROUTE EST-OUEST

 

L'autoroute transmaghrébine (ou Est-Ouest)  –un projet décidé en 1987 et débattu , déjà, en Conseil de gouvernement en 1964 -  est "le projet du siècle en Algérie" selon le ministre des Travaux publics (9 juin 2005). Elle s'étire d'Est en Ouest sur 1216 kilomètres de longueur avec un coût de réalisation estimé à 7 milliards de dollars totalement fournis par l'Etat (dont, au départ, en 2005, 10 milliards de dinars pour les procédures d'indemnisation).

Le projet va créer –à l'horizon 2009 - 100 000 nouveaux emplois ( et 22 763 travailleurs étrangers,  des Asiatiques pour l'essentiel), nécessitera 100 millions de mètres cubes de mouvement de terre, 20 millions de mètres cubes d'agrégat et plus de 20 millions de tonnes d'enrobés (bitume). Il comprendra la réalisation de 390 ouvrages d'art dont 25 viaducs, et 11 tunnels, d'aires de repos, de relais, de stations-service (70), de points de maintenance…

Grâce à cette autoroute, il y aura une plus grande rapidité dans les déplacements : 4 heures pour le trajet Alger-Oran et 4 heures et demie pour le trajet Alger-Constantine. L'axe Est-Ouest desservira 24 wilayas du nord et de l'intérieur du pays, tous les ports algériens et indirectement toutes les autres wilayas du pays (il y aura 60 échangeurs), créant ainsi un nouvel espace économique incitatif à l'investissement.

Il est certain que l'autoroute Est-Ouest viendra à la rescousse du réseau national actuel qui est composé de 107 000 kms de routes, dont 28 000 kms de routes nationales, 24 000 kms de chemins de wilayas, et 55 000 kms de chemins communaux.

Par ailleurs, il pourrait permettre de diminuer jusqu'à 6 fois (selon les spécialistes) le nombre d'accidents de la route qui font environ 4000 morts par an coûtant 70 milliards de dinars annuellement.

En principe, les travaux seront achevés à l'horizon 2009, d'après un engagement du Chef du gouvernement A.Ouyahia qui a déclaré "que le cortège électoral pour l'élection présidentielle de 2009 passera par l'autoroute Alger-Tébessa".

L'axe autoroutier maghrébin va s'intégrer dans le grand projet de l'autoroute transmaghrébine (7000 km), croisera la transsaharienne Alger-Lagos, continuera la ligne mer Rouge-Atlantique et desservira les ports algériens au sud de la mer Méditerrannée.

Notes : - La nouvelle autoroute est réalisée selon les normes européennes, en 2x3 voies et avec la prise en compte de mesures parasismiques. Elle nécessite plus de 2,8 millions de tonnes de ciment, près de 5 millions de tonnes de sable , 45 millions de tonnes d’agrégats , 930 000 tonnes d’ acier et 920 000 tonnes de bitume....et , 7335 familles expropriées en application du décret exécutif n°2005-271 du 25 juillet 2005 portant déclaration d'utilité publique de l'autoroute Est-Ouest, et qui concerne tous les biens fonciers susceptibles de servir d'emprise à l'infrastructure.

- Voir un  Dossier de presse, In El Watan, mardi 6 novembre 2007, pages 2 et3

- Voir aussi, une interview du ministre des Travaux publics, In Liberté, Lundi 2 mars 2009, pages 6 et 7. Selon lui, le projet qui a une consistance physique particulière comprend : le construction de 1 700 km d'autoroute en 40 mois, dont 800 en terrain très difficile, 3 000 ouvrages d'art dont 100 grands viaducs, 16 tunnels (8 en bitubes), 600 ponts de liaison, environ 700 passages inférieurs pour les riverains, 1 000 ouvrages hydrauliques, pour draîner l'eau au niveau du site...15 000 familles expropriées , 1000 familles déplacées donc relogées.....                                       -Lundi 29 août 2011 , la presse rapporte que "les Chinois et les Japonais menacent d'arrêter les travaux" et que 25% de l'autoroute ESt-Ouest "sont inachevés" (Difficultés de terain Tronçon El Tarf, cemlui de Constantine El Kentour, Celui de Djebel Bouzegza et contournement de Lakhdaria....., travaux supplémentaires....)