Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Travail à l'étranger - Etude internationale

Date de création: 12-12-2011 21:55
Dernière mise à jour: 12-12-2011 21:55
Lu: 427 fois


TRAVAIL - ETUDES ET ANALYSES - TRAVAIL  L'ETRANGER - ETUDE

(Etude internationale dirigée par le Network et The Intelligence Group et réalisé pour la partie algérienne par Emploitic.com , entre juin et août 2011, et permettant de déterminer notamment les critères pour le choix d'un poste, d'un pays et les secteurs les plus prisés. L'étude a concerné 65 pays et a regroupé plus de 162 000 sondés dont 1 915 Algériens. Extraits ) :

 

Les destinations favorites des Algériens sont ainsi par ordre d'importance: Canada, France, Qatar, Emirats arabes unis à parité égale avec les Etats Unis.

Les villes qui séduisent le plus : Paris (37%), Dubai (24%), Londres (18%) pour les avantages sociaux et leurs salaires intéressants.......puis arrivent en seconde position Montréal et New York (18%) et Doha (14%) .

La rémunération demeure la première motivation des départs avec 70%, talonnée par la formation, 59%. Les autres critères se résument en les opportunités de carrière 47%, la bonne ambiance au travail 38%, le type de contrat et la dimension internationale de l'entreprise.

Pour ce qui est du profil professionnel des candidats au départ, les plus intéressés travaillent dans le secteur de l'industrie et de l'énergie, 68%, le secteur des télécommunications à part égale avec celui de la production, 28%, puis les IT et Internet, 20%, suivis par le secteur de la communication et des médias, 19%, et du consulting en management en parité avec le secteur des finances, banque et assurances avec 18%.

Quant aux formations effectuées par ceux qui s'intéressent au travail à l'étranger, elles concernent l'ingénierie avec 27%, l'informatique 19%, le management 16%, l'économie 14%, le commerce 9% et la formation de support administratif et secrétariat avec 7%

La tranche d'âge de 25-29 ans , représentant essentiellement les jeunes diplômés et les nouvelles recrues , est celle qui a été la plus prompte à répondre au questionnaire , contrairement à la tranche d'âge des plus de 40 ans  qui a enreghistré le moins de réponses. , soit 5%

A retenir que les aspirations des Tunisiens et des Marocains sont très proches de ceux des Algériens.