Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Fmi - Analyse région Mena

Date de création: 09-11-2011 05:31
Dernière mise à jour: 09-11-2011 05:33
Lu: 455 fois


FINANCES - ETUDES ET ANALYSES - FMI - ANALYSE REGION MENA

-Le FMI classe l'Algérie au titre du pays le moins endetté des 20 pays de la région MENA, comme ele occupe le deuxième rang des plus gros détenteurs de réserves officielles de change après l'Arabie Saoudite.

Dans on rapport publié mercredi 26 octobre 2011, sur les perspectives économiques pour la région MENA, le FMI indique que la dette extérieure de l'Algérie ne représente que 2% du PIB en 2001 et devra reculer encore à 1,7% en 2012.

La moyenne de la dette extérieure dans les pays exportateurs de pétrole de la région MENA est de 25,5% du PIB, les plus fortement endettés étant le Bahrein et le Koweit avec respectivement 148% et 70% du PIB.

Par ailleurs, le FMI estime que l'Algérie clôturerait l'année 2011 avec des réserves de change officielles de 188,8 milliards de dollars  avec des projections de 210,8 milliards de dollars en 2012.

Selon les évaluations du FMI sur les réserves de change officielles 2011 (hors fonds de souveraineté) des pays pétroliers de la région, les trois plus détenteurs de ces réserves sont l'Arabie Saoudite (539 milliards de dollars) ,l'Algérie (188,8 milliards de dollars) et l'Iran (104,6 milliards de dollars)

Les trois pays maintiendront le même rang en 2012.

Quant au PIB nominal du pays, le FMI l'évalue à 183,4 milliards de dollars en 2011 et à 188,6 milliards de dollars en 2012 , contre 157,8 milliards de dollars en 2010