Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Ventes britanniques

Date de création: 07-11-2011 13:33
Dernière mise à jour: 07-11-2011 13:33
Lu: 564 fois


DEFENSE - ARMES - VENTES BRITANNIQUES

-Selon la presse, des députés du Parlement britannique viennent de révéler (début octobre 2011) , documents à l'appui, que l'Algérie figure désormais parmi les marchés prioritaires du Royaume Uni en matière d'armement, à côté de l'Arabie Saoudite, du Pakistan, de l'Irak et des Emirats arabes unis.

Les exportations vers l'Algérie ont connu un pic entre 2010 et 2011.

Les contrats se sont concrétisés suite à la visite, à Alger, durant l'automne 2009, de Robert Ainsworth, ancien secrétaire d'Etat à la Défense, du gouverenment travailliste de Gordon Brown.

L'arrivée au pouvoir en 2010 des Conservateurs n'a pas freiné la coopération militaire avec l'Algérie.

En novembre de la même année , le premier ministre, David Cameron, a envoyé à AlgerAlistaire Bunt, ministre délégué auoprès dyu oreignOffice , pourcvrelancer les projest en commun.

A cette occasion,le responsable britannique avait exprimé le souhait des compagnies britanniques d'accompagner le programme de modernisation de l'arsenal de l'ANP. Il avait confirmer la commande d'hélicoptères à l'équipementier Augusta Westland.

(Extrait d'un article publié par Liberté, 9 octobre 2011, de Samia Lokmane-Khelil, transmis de Londres....et qui rapportait aussi que "des députés de la Chambre des communes viennent de lancer une pétition , demandant à l'Exécutif de suspendre les exportations des équipements militaires vers des Etats , qualifiés d'anti-démocratiques (L'Algérie figure dans leur liste)