Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Consommation

Date de création: 07-09-2011 11:13
Dernière mise à jour: 07-09-2011 11:24
Lu: 479 fois


ENERGIE - CARBURANT - CONSOMMATION

Les prévisions de Sonatrach pour  l'année 2011 (El Watan, 16 août 2011) tablent sur l' importation de 324 000 tonnes d' essence et 1,159 million de tonnes de gasoil, ce qui représente une augmentaion substanntielle par rapport à 2009qui avait enregistré l'importation de 36 000 tonnes d'essence et de 576 000 tonnes de gasoil , ou encore 2010, année au cours de laquelle l'Algérie avait importé 376 000 tonnes de gasoil.

Pour ce qui est de la consommation des carburants , Sonatrach  note une légère baisse , passant de 2,546 millions de tonnes en 2009 à 2,504 millions de tonnes en 2010 pour ce qui est de l'essence , et de 9, 396 millions de tonnes en 2009 à 8,321 millions de tonnes en 2010 pour ce qui est du gasoil.

Les consommations prévues pour l'année 2011 sont de 8,7 millions de tonnes pour le gasoil et 2,7 millions de tonnes pour les essences.

Les consommations de carburants ont connu une augmentation importante, notamment pour le gasoil dont la consommation a triplé en 20 ans (de 3 millions dec tonnes en 1990 à 9 millions de tonnes en 2011). Entre 2000 et à ce jour; le taux de croissance global a été d'environ 10%, alors que la consommation d'essences n'a augmenté que d'environ 2 à 3%

Depuis 1964 à ce jour, l'outil de raffinage algérien a traité plus de 650 millions de tonnes de pétrole brut algérien et près de 13 millions de tonnes de brut réduit importées pour la production des bitumes.

Cette capacité de raffinage permet une production de pr-s de 7 millions dec tonnes / an de gasoil , de plus de 2,6 millions de tonnes /an en essences, dontb environ 31% en essence normale, 43% en super et 26% en super sans plomb.

Aussi, Sonatrach a lancé un programme d'investissement de plus de 4, 2 milliards de dollars  à l'issue duquel la capacité de traitement atteindra plus de 25 millions de tonnes de pétrole brut. La productiobn de gasoil augmentera de plus de 3 millions de tonnes par an, soit près de 10 millions de tonnes globalement. Pour les essences , la production passera à plus de 4 millions de tonnes/an.

Il y a,aussi, un projet de crackage de fuel et une nouvelle raffinerie à Hassi Messaoud, ce qui permettra de disposer d'une capacité supplémentaire de près  de 4 millions de tonnes de gasoil