Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bouchareb Rachid

Date de création: 11-05-2008 13:00
Dernière mise à jour: 21-08-2011 07:03
Lu: 765 fois


CULTURE - CINEMA - BOUCHAREB RACHID

Après Lakhdar Hamina en 1975, Rachid Bouchareb est le premier cinéaste algérien (il réside en France) à être sélectionné et primé au 59ème festival du cinéma de Cannes 2006 : il a , en effet, vu ses acteurs obtenir collectivement ( Jamel Debbouze, Samy Nacéri, Roschdy Zem, Bernard Blancan, le « pied-noir » du film, et Sami Bouajila) le prix d’interprétation masculine dans son film Indigènes : un pan de l’histoire des quelque 130 000 soldats dits « Indigènes » (Maghrébins et africains) engagés dans les offensives alliées d’Italie, de Provence, des Alpes, de la vallée du Rhône et d’Alsace en 1944-1945. Un film de quinze millions d’euros co-produit par Jamal Debbouze, le Maroc, l’Algérie et la Belgique.
Rachid Bouchareb a travaillé à Tf1 et a réalisé 4 longs métrages : Poussières de vie, Cheb, Little Sénégal et L’honneur de ma famille (pour Arte). Comme producteur, avec 3B Productions, il y a Vivre au Paradis, West Beyrouth, Barrage, Flandres , Le gardien de buffle. En 2006, il prépare une biographie de Bob Marley , une production Us , de deux millions de dollars.
Né dans la banlieue parisienne la plus déshéritée, rejeté du lycée pour apprendre le métier de mécanicien, il s’est inscrit au Centre d’études et de recherches de l’image et du son (Ceris) et il a pu obtenir une bourse. Ce fut son entrée dans le 7ème art.

Notes: - Son dernie film, Hors-la- loi, produit par Djamel Debbouze ( qui raconte la saga d'une famille algérienne réfugiée en France en raison de  l'oppression coloniale dans les années 45 -62, et dont les trois enfants empruntent,  chacun , un chemin différent mais chemins qui se rencontrent  en fin de compte au service de la libération du pays, a obtenu certes un grand succès au festival de Cannes;...et 2010 , mais aucun prix.  Par contre, il a été nominé pour l'Oscar 2011 du meilleur film étranger aux USA (short list finale  de cinq) ...alors que le film français qui avait obtenu le grand prix à Cannes (des hommes et des dieux, qui racontre l'histoire des moines de Tibhérine) n'a même pas figuré dans la première liste. Hors la loi a été co-produit par Djamel Debbouze a et l'Algérie y aparticipé avec un bonne part  (24%)