Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Psoriasis

Date de création: 19-04-2011 07:13
Dernière mise à jour: 30-10-2013 14:00
Lu: 507 fois


SANTE - MALADIE - PSORIASIS

- Pathologe inflammatoire cutanée chronique de cause inconnue, le psoriasis de l'enfant représente environ 5% de l'ensemble des affections dermatologiques pédiatriques.

 Chez l'adulte, environ 30% des psoriais ont débuté avant l'âge de 16 ans, 10% avant 10 ans et près de 6% avant 5 ans, avec une nette prédominance féminine avant l'âge de 10 ans.

Touchant entre 2 à 3% de la population mondiale (et près de 2,5% d'Algériens.....et 500 000 personnes ) , cette dermatose souvent atypique ou peu symptomatique affecte les deux sexes et peut surgir à tout âge.

Le psoriasis, qui touche environ une personne sur trois, est plus souvent "familial", mais l'hérédité ne détermine pas tout. Il faut un  facteur déclenchant pour que les gènes du psoriasis s'expriment et que des plaques apparaissent.

Chez l'enfant, le facteur incriminé est généralement une infection ORL, telle une angine ou une rhinopharyngite. Mais , comme chez l'adulte, un choc affectif peut également être retrpuvé. Ainsi, il n'est pas rare qu'un échec scolaire ou le divorce des parents soit suivi de l'apparition des premières plaques de psoriais.

Evoluant par poussées , le psoriasis sévère chez l'enfant peut etre traumatisant par son caractère handicapant. (d'autant qu'il s'accompagne de douleurs articulaires)  ....

Plusieurs consultations sont nécessaires pour permettre une bonne prsie en charge du malade et ce, pour ajuster progressivement le traitement et contrôler correctement la maladie......Le psoriasis n'est pas facile à vivre pour les enfants. les parents ont un véritable rôle à jouer.....les accompagner dans leur traitemet médical....et, surtout, quelle que soit l'importance des lésions ne diminuez pas les câlins.

NOTE : - Il y a plusieurs types de psoriasis, en fonction de la localisation des plaques:

Le psoriasis du cuir chevelu, très fréquent,

le psoriasis palmo-plantaire qui touche la paume des mains et la plante des pieds

le psoriasis inversé qui se caractérise par des palques au niveau des plis cutanés (arrière du genou, aine, aisselles, plis du ventre...)

le psoriasis des ongles (ou unguéal)

Lundi 9 octobre 2012, le président de la Société algérienne de dermatologie, le Pr Ismail Benkaidali,  affirme que le psoriasis atopique était la maladie de peau la plus répandue en Algérie. Le psoriasis atopique , un type d’eczéma,  est une infection chronique non contagieuse de la peau qui provoque des démangeaisons et qui est connue sous plusieurs appellations dont l’eczéma de contact et atopique. A la veille du 24e Congrès national de dermatologie, le Pr Benkaidali  affirme que la prise en charge du psoriasis atopique reste «très compliquée», car cette maladie connaît une évolution clinique et pose plusieurs problèmes aux jeunes malades comme aux adultes. Cette maladie qui est due à plusieurs facteurs génétiques et environne- mentaux, altère la qualité de vie du patient et de sa famille. Le Pr Benkaidali, chef de service au CHU Mustapha-Pacha,  estime qu’il est possible de soigner une dermatose atopique si elle est prise en charge à temps, rappelant la disponibilité des médicaments traitant cette maladie qui nécessite une prise en charge psychologique et sociale. Concernant les maladies contagieuses de la peau en Algérie, le spécialiste  dit qu’elles sont dues à des facteurs environnementaux dont le manque d’hygiène, appelant la société à s’y intéresser et à éviter l’utilisation des mêmes serviettes, des mêmes peignes ou des mêmes outils de rasage, outre la nécessité de veiller à l’hygiène dans les hammams. Quant au psoriasis et à la pelade, dus à des facteurs psychologiques, le spécia- liste appele à remédier aux véritables causes de ces maladies, très répandues dans les milieux urbains.
S’agissant des maladies parasitaires qui touchent la peau, notamment les plis du corps tels que les aisselles, les parties génitales et l’arrière de l’oreille, le spécialiste  indique qu’elles sont liées aux facteurs de l’hygiène et de l’humidité qui favorisent la propagation des champignons dans ces parties du corps.
Il  cite d’autres maladies de la peau dont celle liées au système immunitaire et qui sont difficiles à traiter, le cancer de la peau et le cancer lymphatique répandu chez la catégorie des jeunes et d’autres maladies liées aux mariages consanguins.

- Le psoriasis est une maladie qui reste peu connue du grand public, d’où l’idée de lui donner une dimension internationale avec l’instauration d’une journée mondiale du Psoriasis célébrée, le  29 octobre de chaque année. Cette journée permet d'attirer l'attention sur cette maladie de la peau et sur les conséquences qui l'accompagnent. Elle sera une occasion pour informer et éduquer les personnes concernées sur l'origine, l'évolution et les types de traitements de cette pathologie qui affecte sensiblement la qualité de vie des malades.
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu , en 2013, la journée mondiale du psoriasis en tant que journée officielle de la santé. Cette maladie obtient ainsi la même attention que les quatre maladies du siècle non infectieuses et largement répandues : les maladies des voies respiratoires, le diabète, les maladies cardio-vasculaires et le cancer.