Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Failles sismiques en Algérie

Date de création: 12-03-2011 01:50
Dernière mise à jour: 20-03-2011 04:54
Lu: 1991 fois


ENVIRONNEMENT - SEISME - FAILLES SISMIQUES EN ALGERIE

Une étude de "microzonage sismique de la wilaya d'Alger" mené par des experts algériens et japonais (Cgs et Jica) à travers 26 communes, en 2005, a permis de détecter cinq (5) failles actives dans le territoire de la Capitale.

Trois sont majeures et rapides: failles offshore au large d'Alger, de Blida (sud Mitidja) et de Zemmouri. Les deux autres sont secondaires et lentes: Elles sont localisées au Sahel et à Thenia.

Ces failles sont toutes susceptibles de générer des séismes mais n'ont pas le même potentiel.

Un danger concret est ainsi déterminé pour tous les Algérois. 20 à 50% des communes seront endommagées en cas de tremblement de terre de 6,5.

Un scénario catastrophe a été élaboré, sur la base d'une étude de vulnérabilité de bâtiments stratégiques   menée par le Centre national de recherche appliquée en génie parasismique (Cgs): Elle a porté sur 200 000 m2 de planchers, soit près de 60 bâtiments.

Un exemple: L'hôpital Mustapha Bacha, lieu stratégique qui   en fait partie: ce complexe , selon l'étude,ne répond pas aux normes parasismiques et un séisme de 6,5 aux environs d'Alger entraînera d'importants dégâts à tous les bâtiments…sauf le Cpmc.

 

Note: - Une étude sur les aléas sismique de la région d'Alger a , déjà, été menée durant les années 90, mais elle n'avait pas porté  sur les failles sous-marines.

L'étude de 2005 sera finalisée  en 2006 ,avec le classement des zones par catégorie , en fonction de leur degré de dangerosité.