Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Traduction - Boix Marcel

Date de création: 11-05-2008 13:00
Dernière mise à jour: 29-10-2008 15:21
Lu: 800 fois


- Né en 1925, dans un village de Savoie (France), Marcel Boix quitte sa terre natale et entreprend un long périple le menant de Strasbourg à Alger en passant par Tunis et Beyrouth qui se solde à la fin par une licence de lettres classiques et de lettres arabes.
En 1961, il s'installe définitivement en Algérie pour y enseigner au Lycée El Mokrani d'Alger et pour se consacrer à la traduction. Toute l'activité des départements de français sur la littérature algérienne de langue arabe reposait, disent les spésialistes, sur son travail de traduction.
C'est Marcel Boix qui a traduit l'œuvre complète de Abdelhamid Benhadouga, le père fondateur du roman algérien de langue arabe (Le vent du Sud, La mise à nu, La fin d'hier, Djazia et les derviches, Le rêve d'un monde, des nouvelles…). C'est lui aussi qui a traduit une partie de l'œuvre de Tahar Ouattar (Ez Zilzel, Noces de mulet…) et les travaux de bien d'autres écrivains et nouvellistes.
Marcel Boix a, à son actif, des publications dont des anthologies de la littérature algérienne de langue française et de langue arabe.