Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bérenguer Alfred (Abbé)

Date de création: 04-12-2010 18:46
Dernière mise à jour: 04-12-2010 19:32
Lu: 727 fois


- Né à El Amria (Ain Témouchent) , en 1915, au sein d'une famille émigrée d'Espagne, prêtre de l'Eglise catholique ( d'abord curé à Remchi) , il s'engage auprès du peuple algérien dans son combat pour l'indépendance.

Faisant partie de l'élite intellectuelle arabo-française et fréquentant les personnalités intellecttuelles en vue (Si Kaddour Naimi, Cheikh Zedoumi, Cheikh Mokhtar Haddam, Abderrahmane Mahdjoub.....) et conaissant Mohamed Dib, Djilali El dhHassar, Mohamed Meziane et bien d'autres , il est révolté par l'assassinat  à Tlemcen (où il occupait le poste d'enseignant d'espagnol au lycée de garçons) ,  en 1955, du Dr Benaouda Benzerdjeb. Son premier article a été publié en 1956 dans la revue Simoun, " Regards chrétiens sur l'Algérie", et c'est là  son premier granbd cri en faveur de la révolution algérienne.

 

Son engagement lui vaut assez vite d'etre expulsé d'Algérie  en 1958 par les autorités coloniales.

Il sera alors désigné par le Fln comme représentant itinérant du Croissant Rouge algérien dans les pays d'Amérique latine. Après l'indépendance, en 1962, il est député de la première Constituante, puis ambassadeur au Vénézuela avant de reprendre, en 1965, son ministère à l'évêché d'Oran, car il s'était démarqué du coup d'Etat de juin.

Médaillé de la guerre de Libération nationale, il a publié en 1966 un ouvrage intitulé Un curé d'Algérie en mérique latine......et il a laissé , à l'état de manuscrit, un autre livre Tlemcen, Carrefour des cultures méditerranéennes, ainsi qu'une bibliothèque très riche transférée à la paroisse d'Oran.

L'Abbé Bérenguer est mort le 14 novembre  1996 et il est enterré à Tlemcen.