Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Risque terroriste - Classement Maplecroft 2010

Date de création: 20-11-2010 05:05
Dernière mise à jour: 20-11-2010 20:30
Lu: 768 fois


- Le classement du risque-pays effectué ( sur 196 pays) par le cabinet britannique Maplecroft spécialisé dans les risques naturels et humains  , qui a été publié mi-novembre 2010 , se base notamment sur la fréquence de l'importance des attentats terroristes , dont l'Indice du risque terroriste (TRI)  est établi chaque année sur la base du nombre et de l'intensité des attentats.

Maplecroft classe l'Agérie à la 36è position , dans la catégorie "risque moyen" , après les Etats unis classés 33è.

La France est, quant à elle, classée 44è et le Royaume Uni 47è.

En haut de l'échelle, on retrouve la Somalie qui est  le pays à plus" fort risque" terroriste devant le Pakistan, l'Irak et l'Aghanistan.

La Somalie a bondi en un an de la quatrième  à la première place de l'indice , ayant subi 556 actes terroristes de juin 2009 à juin 2010, qui ont provoqué la mort de 1 437 personnes.

Dans la même catégorie '"risque extrême", le Pakistan , l'Irak, l'Aghnistan et les Territoires palestiniens suivent. Le Yémen arrive à la 9è place, entranbt pour la première fois dans la catégorie "extrême" (109 attentats)

En Europe, c'est la Grèce qui est le pays européen au risque le plus important. Classée dans la catégorie "risque élevé", elle a bondi de la 57è place à la 24è, avec 180 attentats en un an, dépassant l'Espagne (27è) . Le Canada (67è), l'Allemagne (70è), le Maroc (84è), la Suisse (114è) et la Belgique (117è) sont classés à "risque faible".

La "relative" bonne place de l'Algérie dans ce classement dénote , par ailleurs, du caractère transnational du phénomène terroriste.

Note: Le classement est global puisqu'il ne considère que des moyennes nationales et ne prend pas en compte les nuances régionales propres au pays concerné. Ainsi , pour l'Algérie, selon les commentateurs de la presse algérienne , la zone qui comprend le Centre et la Kabylie est considérée par Maplecroft comme une région à "risque extrême", "comme en témoigne le petit point noir placé au-dessus sur la carte visible sur le site web du bureau d'études".