Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Entreprise - Entreprises africaines émergentes

Date de création: 14-11-2010 08:12
Dernière mise à jour: 14-11-2010 08:12
Lu: 604 fois


- Dans un rapport récent (début juin 2010), le Boston Consulting Group (BCG) , un cabinet international de conseil en management et leader mondial du conseil en stratégie d'entreprise, a identifié une quarantaine de challengers africains et représentant 70% du PIB du continent.

Ces challengers symbolisent , pour BCG, l'éveil économique de l'Afrique et s'apprêtent à entrer dans le paysage mondial .

Ces challengers africains aspirent à renforcer leur leadership  régional, mais surtout à imiter les New Global Challengers, ces entreprises chinoises, brésiliennes ou russes qui ont récemment profité de la globalisation pour s'imposer comme des leaders mondiaux dans leur secteur. 

Les challengers africains cités dans le rapport se troyuvent principalement en Afrique du Sud (18 entreprises), l'Egypte (7 entreprises) et le Maroc (6 entreprises). Ils représentent également l'Algérie avec les entreprises CEVITAL et SONATRACH...l'Angola, le Nigéria, le Togo et la Tunisie.

BCG a examiné près de 600 entreprises dans tous les secteurs économiques. Tout d'abord, elles devaient atteindre le seuil minimal de 300 millions de dollars de revenus annuels pour les banques et 500 millions de revenus annuels pour les autres secteurs. Environ 70 entreprises répondaient à ces critères et ont été examinés sur la base de leurs revenus, leur taux de croissance sur un an, sur 5 ans et sur 10 ans, leur cash-flow, leur ratio d'endettement et leur niveau d'internationalisation défini par les exportations, le nombre d'employés à l'étranger, les actifs à l'étranger et les acquisitions et partenariats internationaux.

Les challengers ont été les enteprises qui démontrainet leur présence internationale la plus dynamique. Lorsque deux entreprises fortes d'un même pays coexistaient dans un même secteur , seul le leader était retenu.