Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Migration - Migrants morts - Rapport Cimade 2009

Date de création: 13-11-2010 05:16
Dernière mise à jour: 09-01-2011 05:48
Lu: 470 fois


- Le rapport chronologique (de juin 2003 à février 2009) sur la situation des migrants morts ou disparus aux ports de l'Europe a été diffusé début mars 2009 par la CIMADE, une ONG internationale de défense des droits des migrants de par le monde (l'Association des femmes algériennes pour le dévelopement, AFAD, est membre du comité de pilotage du projet régional de trois ans, 2009/2012, initié par la Cimade et inhérent à la défense desxdroits des migrants).

De 1988 à février 2009, pas moins de 13 444 migrants sont morts aux frontières de l'Europe, dont 5 182 ont disparu en mer.

9500 migrants ont perdu la vie en mer Méditerranée et dans l'Océan Atlantique.

Dans le canal de Sicile, 3163 persones sont mortes , entre la Lybie, l'Egypte, la Tunisie,Malte et l'Italie, dont 2 085 disparus et 125 autres ont perdu la vie le long des nouvelles routes entre l'Algérie et l'île de Sardaigne.

4399 personnes ont également péri au large des îles Canaries et du détroit de Gibraltar entre le Maroc, l'Algérie et l'Espagne, dont 2232 disparus.

Le même rapport fait ressortir la mort par noyade en mer Egée, entre la Turquie et la Grèce, de 1072 personnes, dont 592 disparus, 603 autres sont morts en mer Adriatique entre l'Abanie, le Monténegro et l'Italie, dont 220 disparus auxquels il faut ajouter les 624 noyés au large de l'Océan indien  dans leur tentative de rejoindre l'île francaise de Mayotte.

Par aileurs, au moins 152 cadavres de migrants asphyxiés ont  été découverts dans les soutes de navires, tentant de rejoindre les côtes européennes.

Le projet régional comprend le Sénégal, la Mauritanie, le Niger, le Mali, l'Algérie et le Maroc