Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Organisation - Opep

Date de création: 08-11-2010 17:56
Dernière mise à jour: 01-06-2011 18:18
Lu: 454 fois


ENERGIE - ETRANGER - ORGANISATION - OPEP

Créée le 14 septembre  1960 lors de la Conférence de Bagdad, sur l'initiative de l'Arabie Saoudite, de l'Iran, de l'Irak, du Koweit et du Venezuela, l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep) était chargée de   coordonner les politiques pétrolières des Etats membres.

L'Opep comptait jusqu’à la fin de l’année 2006, 12 membres : Algérie (devenue membre en 1969), Gabon, Indonésie, Iran, Irak, Koweit, Libye, Nigéria, Qatar, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis et Venezuela. L'Equateur a rejoint l'Opep en 1973 et l'a quittée en 1992. A partir de jeudi 14 décembre 2006, l’Opep compte 13 membres, l’Angola (1,4 million de barils /jour) qui n’était qu’observateur, l’ayant rejointe.

Le siège de l'Opep se trouve, depuis 1965, à Vienne, en Autriche .Il se trouvait auparavant à Genève.

L'autorité suprême de l'Opep est la Conférence, constituée de représentants haut placés des gouvernements (ministres) qui se réunissent au moins deux fois par an pour formuler leur politique.Le Conseil des gouverneurs applique les résolutions de la Conférence et dirige l'Organisation.

Depuis sa création, l'Opep a dû s'affirmer face à la circonspection des compagnies pétrolières qui l'ont finalement acceptée comme interlocuteur.

La Charte de l'Opep, élaborée en 1961 à Caracas, prévoit d'augmenter les revenus pétroliers des pays membres pour assurer leur développement, d'assurer progressivement leur contrôle sur leur production et d'unifier les politiques de production notamment par le biais des quotas.

Notes : - Le premier sommet a eu lieu à Alger en mars 1975, tandis que le second a eu lieu à Caracas (Vénézuela) en septembre 2000.

- L'Opep contrôle l'essentiel des réserves mondiales de pétrole prouvées, soit 74,9%, ce qui représente l'équivalent de 890,3 milliards de barils.La seule Arabie Saoudite possède 22,1% des réserves mondiales.

- La part de l'Opep dans la production mondiale était de 50 % en 1973. Elle est tombée à moins de 30% en 1985, avant de remonter à environ 40% en 2007.

 

En juillet 2008, la production des 13 pays membres était de 32,77mbj (pour un quota de 29,67 mbj) dont l'Algérie avec 1,38, l'Equateur avec 0,50 mbj...et l'Arabie Saoudite avec 9,55 mbj..... suivie de l'Iran avec 4,02 mbj. Le prix quotidien du panier OPEP était, au 8 septembre 2008, de 101,08 dollars US contre  109,77 dollars US  le 20 septembre 2008.

- Vendredi 24 octobre 2008, suite à la crise finançière et économique mondiale et à la chute du prix du baril de pétrole, les pays membres de l'OPEP, décidaient, (hors l'Irak, exclu du système de quotas) lors d'un réunion extaordinaire à Vienne, de baisser la production, à partir du 1er novembre 2008, de 1,5 millions de barils /jour, la part de l'Algérie étant de 71 000 barils/jour..et celle de l'Arabie saoudite de 466 000 barils/jour. 

Mercredi 17 décembre 2008, lors de la 151è conférence extraordinaire tenue à Oran , l'OPEP décidait de réduire sa production de 2,2 millions de barils/jour. Il s'agit là de la troisième diminution en quatre mois , permettant de cumuler une baisse totale de 4,2 millions de barils. L'Algérie , pour sa part ,  se voit dans l'obligation de réduire son quota de 200 000 barils/jour à partir de janvier 2009.

Mardi 14 septembre 2010, l'OEP fêtait , à Vienne , son 40è anniversaire.

- L'OPEP a produit, en août 2010, 26,83 mbj  (26,66 en septembre) alors que le plafond officiel était de 24,84 mbj.  L'Iran , l'Angola et le Nigéria seraient les pays qui respectent le moins leur quota.

- Le panier OPEP (afin de déterminer le prix moyen du baril)  comprend :

Le Sahara Blend (Agérie), Girassol (Angola), Oriente (Equateur), Iran Heavy (Iran), Basra Light (Irak), Kuwait Export (Koweit), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Qatar Marine (Qatar), Arab Light (Arabie Saoudite), Murban (EAU), BGF 17 (Venezuela)