Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Armes - Dépenses militaires mondiales 2009, 2010..2013.

Date de création: 08-11-2010 17:48
Dernière mise à jour: 10-02-2014 08:38
Lu: 661 fois


 DEFENSE - ETRANGER - ARMES - DEPENSES MILITAIRES MONDIALES 2009, 2010...

Les dépenses militaires mondiales ont atteint de nouveaux records en 2009, tirées par les Etats-Unis, selon un rapport publié le 5 juin 2010 par l'Institut international de recherche pour la paix de Stockholm, le SIPRI.

Le monde a ainsi consacré 1 531 miliards de dollars (1 244 milliards d'euros) aus ecteur militaire, soit à prix constant une augmentation de 5,9% par rapport à 2008 et de 49% par rapport à 2000.

Les Etats Unis  sont toujours largement premiers en termes de dépenses militaires. Ils ont investi 661 milliards dans ce secteur en 2009 , soit 47 milliards de plus qu'en 2008. L'augmentation américaine représente plus de la moitié (54%) de la progression planétaire mondiale.

Ne disposant pas de chiffre officiel pour la Chine, le SIPRI avance une estimation de 100 milliards de dollars.

La France est le troisième du classement avec 63,9 milliards de dollars.

" Les chiffres démontrrent  que, pour les grandes ou moyennes puissances, comme les Etats Unis, la Chine, la Russie, l'Inde et le Brésil , les dépenses militaires constituent un choix stratégique à long terme auquel ils s'attachent , même en période de difficultés économiques", selon le responsable de la recherche sur les dépenses militaires du SIPRI.

Une partie des dépenses militaires 2009 sont liées aux "opérations de maintien de la paix" notamment en Afghanistan...Au total , 54 de ces opérations de maintien de la paix se sont déroulées dans le monde au cours de l'année 2009 pour "un coût connu" et jamais atteint jusque là de 9,1 milliards de dollars (7,4 milliards d'euros).

En termes de personnel, les Etats-Unis auront déployé 219 278 personnes (89% de militaires et 11% de civils) en augmentaion de 16% par rapport à 2008.

 

Les Etats-Unis ont plus que doublé leur présence en Afghanistan en 2009 et les dépenses américaines dans ce pays vont dépasser en 2010 celles prévues pour l'Irak, avec respectivement 65 milliards de dollars et 61 milliards prévus dans la proposition de budget 2010.

Les dépenses opérationnelles ont, par aleurs, concerné la lutte contre le terrorisme et la drogue.

Enfin, le SIPRI estime à 8 100 les têtes nucléaires opérationnelles détenues en 2009 par les huit puissances nucléaires (Etats-Unis, Russie, Chine, Grande Bretagne, France, Inde, Pakistan et Israel) .......et , sur ce nombere, près de 2000 "étaient maintenues en état d'alerte avancé et pouvaient être lancées en quelques minutes"

Note: - Les 100 plus grands fabricants mondiaux d'armement , hors-chinois, ont vendu pour 401 miliards de dollars (295 milliards d'euros) de marchandises en 2009 dont 247 milliards (61,5%) au bénéfice des 45 sociétés basées aux Etats-Unis. Le groupe de défense américain Lockheed Martin a ravi la première place au britannique BAE Systems en 2009 avec des ventes de 33,4 milliards contre 33,3 milliards . Chacun compte pour 8,3% des ventes totales.

L'Europe est représentée dans le Top 100 par 33 groupes basés dans neuf pays (Allemagne, Espagne, Finlande, France, Italie, Norvège, Royaume-Uni, Suède et Suisse) et dont les ventes cumulées se sont élevées à 120 milliards de dollars , soit 30% du total.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-L'édition 2012 de l'Annuaire sur les armements , le désarmement et la sécurité internationale du SIPRI présente le classement des pays par dépenses militaires (dépenses mondiales: 1 740 milliards de dollars en 2011, soit 2,5% du produit intérieur brut mondial, ce qui équivaut à 249 dollars par personne) :

USA: 711 milliards de dollars  / Chine: 143 mds $ /  Russie: 71,9 mds $ / Grande Bretagne : 62,7 mds $ / France: 62,5 mds $ / Japon: 59,3 mds $ / Inde: 48,9 mds $ / Arabie Saoudite : 48,5 mds $ / Allemagne : 46,7 mds $ / Brésil: 35,4 mds $....

Les Etats Unis restent en tête des pays exportateurs d'armements dans la période 2002-2011 avec 30% du total des exportations mondiales d'armes, suivis par la Russie 24%, l'Allemagne 9%, la France 8% et le Royaume Uni 4%.

L'Inde est classée au premier rang des plus grands pays importateurs d'armes dans le monde (10% des armes vendues) suivie de la Corée du Sud 6%, du Pakistan 5% et la Chine 5%.

Pour ce qui concerne la compagnies, , en 2010, c'est Lockheed Martin (USA) qui occupe la première place avec un total des ventes d'environ 45,8 milliards de dollars , dont 35,73 milliards dee dollars représentent des ventes militaires. Elle est suivie de BAE Systems -UK avec 34,6 milliards de dollars dont 32,88 des ventes miliatires. Les 3è et 4è places reviennent aux américaines Boeing ( 31,36 mds $ en ventes militaires) et Northrop Grumman (28,15 mds $ ventes militaires)

Source: El Djeich, n°590, septembre 2012

 ________________________________________________________________

L’Algérie fait son entrée dans le club très fermé des plus gros budgets de défense du monde. Le pays pointe à la 20ème place avec un budget de 10,8 milliards de dollars juste derrière Israël et figure comme premier pays africain, selon des données publiées par le groupe d’experts londoniens IHS Jane’s dans son rapport annuel publié mardi 4 février 2014 

Sont toujours largement en tête, les États-Unis avec un budget de défense de 582,4 milliards de dollars suivis par la Chine avec 139,2 milliards de dollars. 

Pourtant, « L’Afrique subsaharienne représente des opportunités à long terme pour les entreprises de défense », pointent les auteurs du rapport sur la foi de la croissance des dépenses de l’Angola, du Nigéria et de l’Afrique du Sud soit +18% pour ces trois pays en 2013. 

Mais c’est bien l’Algérie qui fait la progression la plus remarquée cette année. « Nous estimons que l’Algérie a les dépenses militaires les plus élevées en Afrique en 2013, après avoir dépassé l’Égypte en 2009 », indique au quotidien français
Le Monde l’analyste d’IHS Craig Caffrey . « Son projet de budget pour 2013 allouait 10,4 milliards de dollars au ministère de la Défense , en augmentation de 14,2% sur l’année précédente, ce qui le porte à 5% du PIB », et fait de l’effort de défense algérien un des plus élevés du monde note le quotidien français.

 RAPPORT  IISS 2013

Avions de combat, porte-avions, drones : la Chine poursuit sa course à l'armement et pourrait rivaliser d'ici 2050 avec les Etats-Unis sur le plan militaire, selon le rapport annuel de l'Institut international d'études stratégiques (IISS) sur l'équilibre des forces dans le monde, publiéle 5 février 2014. Tout en consacrant une nouvelle fois la «domination écrasante» des Etats-Unis, champion du monde en dépenses militaires en 2013 avec 600,4 milliards de dollars, l'IISS valide une tendance lourde depuis des années: celle du rapprochement de la Chine. Déjà deuxième budget militaire mondial avec 112 milliards de dollars, la Chine pourrait égaler les Etats-Unis d'ici la fin des années 2030 en termes de budget et en 2050 au plan opérationnel, selon les experts de l'institut basé à Londres. «Les Etats-Unis restent la puissance mondiale prédominante et la seule en mesure de se déployer de manière conséquente sur plusieurs fronts. Si la Chine disposera sans doute de trois porte-avions d'ici dix ans, les Etats-Unis en ont déjà onze, à propulsion nucléaire. Mais la Chine a un programme de développement qui prévoit de rivaliser avec la puissance américaine d'ici 2050», souligne Christian Le Mière, spécialiste en force navale et sécurité maritime à l'institut. Ces projections, prévient l'IISS, demeurent cependant «incertaines» et reposent sur le maintien d'une stabilité intérieure et d'une croissance chinoise forte, «à hauteur de 10%». Reste que la Chine dépense d'ores et déjà trois fois plus que l'autre géant asiatique, l'Inde, et aussi plus que tous ses voisins du Japon, de Corée du Sud, de Taïwan et du Vietnam réunis. La montée en puissance de la Chine, qui devance la Russie (68,2 milliards de dollars) et l'Arabie Saoudite (59,6), encourage selon l'IISS celle de tout le continent asiatique, dont les dépenses ont augmenté de 11,6% (hors inflation) entre 2010 et 2013. En Europe, crise et austérité budgétaire obligent, elles ont diminué de 2,5% sur la même période. Un recul symbolisé par le Royaume-Uni, qui rétrograde au 5e rang, devant la France. L'essor de l'Asie est, là aussi, une constante depuis plusieurs années mais "continue d'inquiéter" l'IISS qui craint une «escalade».