Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bilan sectoriel - Audition présidentielle 2010

Date de création: 18-09-2010 14:20
Dernière mise à jour: 18-09-2010 14:20
Lu: 495 fois


-Réunion resteinte présidée par le Président de la République, le 1er septembre 2010, consacrée au secteur de l'Aménagement du territoire et de l'Envoironnement . La presse, lundi 13 septembre 2010. Extraits:

 ...Dans le cadre de l'amélioration du cadre de vie, le Programme national de gestion intégrée des déchets ménagers et assimilés a connu , depuis sa mise oeuvre, un état d'avancement appréciable que confirment les résultats obtenus:

- La dotation des communes de 908 schémas directeurs de gestion des déchets ménagers et assimilés;

-la réalisation de 100 centres d'enfouissement technique, de 8 déchetteries et de 348 incinérateurs de déchets d'activités de soins;

- l'instauration de nouvelles formes de management des services de gestion des déchets;

- le création d'établissements de wilayas publics à caractère industriel et commercial (EPIC de wilayas) pour la gestion des déchets;

- le modernisation et la mécanisation des équipements et le renforcement des capactités locales par des cycles de formation de techniciens spécialisés amenés à élever le niveau de prestations des services techniques des collectivités locales;

- la politique de recyclage et de valorisation des déchets qui sera poursuivie pour la période 2010-2014, et qui vise des objectifs qualitatifs, comme la réduction à la source de la production et, donc, du volume ainsi que celle de la toxicité des déchets, puis à leur réutilisation et leur recyclage à compter de 2010 par l'inscription de la réalisation et de l'équipement de nouveaux centres d'enfouissement techniques et la réalisation de déchetteries.

En 2014, 54% des déchets ménagers et assimilés seront traités.

Les réalisations des expaces verts ont porté sur l'inventaire , le classement et la protection de 1 795 espaces verts conséquemment à la mise en oeuvre de la loi relative aux espaces verts , et l'extension en 2010-2014 des espaces protégés pour préserver les biens écologiques qui constituent un support indispensable à la production nationale et à la consommation humaines.

 

Le programme de protection du patrimoine naturel vise à assurer le maintien ou le rétablissement en bon état de conservation des espèces et le l'habitat naturel. Il a permis :

- l'étude et le lancement en réalisation de trois parcs naturels et l'étude d'aménagement de dix zones humides;

- le cadastre de 56% du linéaire côtier et la protection des sites du littoral à haute valeur environementale;

- l'élaboration du Schéma directeur d'aménagement du littoral (SDAL) et des Pans d"aménagement côtiers en vue de renforcer l'articulation entre le littoral et les piémonts et de rétablir les équilibres entres les différents espaces côtiers.

 

La mise en oeuvre du Plan national de gestion des déchets spéciaux dangereux, consacré à une croissance industrielle de qualité, a permis la réduction des flux des de l'ordre de 10% par an et ce, en faveur de la mise à niveau environnementale de 250 complexes et entreprises industrielles et la formation de 2 000 délégués environnementaux.

En 2010-2014, la réalisation de deux usines de traitement de déchets ultimes sera initiée afin de prendre en charge les déchets industriels dangereux.

Dans le cadre de la protection de l'air, le Programme national de l'élimination des substances appauvrissant la couche d'ozone (SAO) a permis de doter 156 entreprises de 349 équipements de reconversion, de recyclage et de récupération à travers l'ensemble du territoire national.

Le programme de généralisation de l'éducation environnementale a qui a touché 8 millions d'élèves dans l'ensemble des 25 000 établissements scolaires à travers les 48 wilayas du pays, a permis un changement perceptible des comportements et des attiudes de la population scolaire sur les questions environnementales.

Dans le cadre de la recheche scientifique, 145 projets de recherche en matière d'environnement ont été finalisés et couronnés par l'attribution du Prix national de l'environnement au profit de chercheurs algériens.

-