Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bilan sectoriel - Audition présidentielle 2010

Date de création: 04-09-2010 07:44
Dernière mise à jour: 04-09-2010 07:44
Lu: 623 fois


Réunion restreinte d'évaluation du secteur des Ressources en eau, présidée par le Président de la République. Communiqué publié par la presse le jeudi 19 août 2010. Extraits:

Au cours de l'année 2010, le secteur a enregistré la réception et la mise en service de nombreuses réalisations et infrastructures , dont les plus importantes sont:

- la mise en service de sept nouveaux barrages  pour une capacité additionnelle de plus d'un milliards de m3. Il s'agit des ouvrages de Koudiat Acerdoune (Bouira), Boussiaba (Jijel), Kissir (Jijel), Douéra (Alger), Bougous (El Tarf) , Saf-Saf (Tébessa) et Kerrada (Mostaganem),

- l'entrée en exploitation de deux grands transferts et de six adductions deau potable,

- la réception de deux usines de dessalement d'eau de mer d'une capacité de 300 000 m3/jour à Skikda et à Béni Saf (Ain Témouchent) ainsi que de leurs aménagements en aval,

- la mise en service de cinq stations d'épuration dans les villes d'Ain -Turk (Oran) , El Eulma (Sétif), Annaba, Mila et Saida,

- l'achèvement des travaux de protection des villes de Sidi Bel Abbès et Batna contre les  inondations,

- la réalisation et l'équipement de quatre grands périmètres d'irrigation sur une superficie additionnelle de 9 312 hectares.

(....)

Le taux de raccordement aux réseaux d'alimentation en eau potable (AEP) est (actuellement) de 93%. La dotation quotidienne en eau potable par habitant est passée à 168 litres distribués quotidiennelement dans plus de 70% des chefs-lieux de communes , en même temps que la distribution en continu (H 24) commence à devenir une réalisation dans plusieurs grandes villes.

Concernant le volet assainissement, 86% des foyers sont (aujourd'hui) raccordés aux réseau public de collecte des eaux usées. Avec une capacité installée en stations d'épuration de 600 millions de m3/an, l'Agérie est (actuellemen) en mesure de traiter 80% des rejets d'eaux usées.