Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Tarifs publicitaires Ramadhan - Télévision

Date de création: 15-08-2010 13:35
Dernière mise à jour: 05-08-2012 18:04
Lu: 762 fois


COMMUNICATION - PUBLICITE - TARIFS PUBLICITAIRES RAMADHAN  - TELEVISION

- Pour le mois de Ramadhan 2010 (mois de grosses rentrées publicitaires , étant donné une forte audience de la télévison (33% de pénétration contre 16% le reste de l'année) , tout particulièrement durant les deux heures suivant le f'tour: 90 à 95%, les tarifs sont autres. Ainsi, 9 packs d'achats d'espaces publicitaires sont mis à la disposition des annonceurs. Exemples:

Pack Diamant 3:  tarifs de 45,6 millions de cts pour 10 secondes, 56 millions pour 30 secondes et 99 millions pour une minute.

Pack Diamant 2 : 34 millions de cts pour 10 secondes, 42 millions pour 30 secondes et 74 millions pour une minute

Pack Emeraude et Rubis: moins chers;

Il y a aussi des "tags" exclusifs, entre 20 et 30 millions de cts pour 10 secondes seulement. Diffusés après certaines émissions ou après l'appel à la rupture du jeûne, ils peuvent être insérés après l'émission religieuse et après un concert châabi. Ils peuvent l'être, aussi, avant ou après le premier sketch et après le JT.

Notes: - En 2009, la télévision algérienne a engrangé des recettes publicitaires de 514 milliards de centimes (+2,4% par rapport à 2008). Source : Sigma.

- La télévision algérienne réalise (rait) 50% de son chiffre d'affaires durant le ramadhan (????)..et, en 2011, on a noté l'émergence d'annonceurs du secteur de l'agroalimentaire. 

- Selon le PDG de l'ANEP (lundi 22 août 2011) , le marché de la publicité en Algérie a progressé de 3% en 2010 par rapport à 2009...et la part de l'ANEP se situe entre 50 et 54% du marché global (250 millions d'euros ????).

- Selon la presse, en 2011, la publicité aurait rapporté à la télévison nationale plus de 150 milliards de centimes (180 en 2012 ? ) ...grâce à une stratégie mise en place au milieu des années 2000 par l'ancien DG , Hamraoui Habib Chawki: Lancer sur  le marché des "packages" d'espaces publicitaires vendus sous trois formules commerciales . Ces formules sont vendues par l'ENTV par "appel d'offres" (???) et achetées par des gropupes de publicitaires (centrales d'achat , en fait des "boiîtes de communication")  à coups de milliards , pour ensuite les revendre à des annonceurs. Dans tous les cas, l'ENTV est gangnate...ainsi que les "grossistes" acheteurs de temps d'antenne dont la plupart son issues "de la maison": Vox Algérie, Zefis