Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

El Mokrani Boumezrag

Date de création: 13-06-2010 17:26
Dernière mise à jour: 13-06-2010 17:26
Lu: 507 fois


- Le 5 mai 1871, vers 13h, El Hadj M'hand Ath Moqrane , qui avait déclenché deux mois auparavant une insurrection contre l'occupant français est tué au combat sur la rive droite de Oued Soufflat dans les environs de Bouira.

Son frère Boumezrag prend aussitôt le relais à la tête de la révolte populaire. Il contibuera la lutte même après la soumission de la plupart des tribus kabyles intervenues après la reddition de cheikh Aheddad ,le 13 juillet 1871.

C'est seulement le 20 janvier 1872, essayant de gagner la Tunisie  avec quelques groupes de fidèles, que Boumezrag El Mokrani est caprturé. Il est "jugé" à Constantive en compagnie de 213 accusés dont 149 détenus.

Il sera condamné , comme beaucoup d'autres, à la peine capitale, puis la peine est commuée en déportation en Nouvelle Calédonie. Tous les biens de la grande famille Mokrani sont mis sous séquestre et distribués aux colons français.

C'est seulemnt en 1904 qu'il sera gracié et revient en Algérie le 22 juillet, âgé de 75 ans.

 Il décèdera au mois de juillet 1905 à Alger et sera enterré au cimetière de Sidi M'Hamed.