Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Khadra Yasmina

Date de création: 11-05-2008 13:00
Dernière mise à jour: 08-11-2013 15:51
Lu: 944 fois


CULTURE - LITTERATURE - KHADRA YASMINA

- Moulesshoul Mohamed est né en 1955 à Kenadsa (Béchar), d'un père informer et d'une mère nomade .
En 1964, il entre à l'Ecole nationale des cadets de la Révolution, à Tlemcen puis à Koléa. Après 11 ans d'internat scolaire, il entre, en 1975, à l'Académie militaire de Cherchell et se spécialise dns l'infanterie mécanisée. Sous-lieutenant en 1978, il grimpe les échelons mais, en septembre 2002, alors Commandant, il se voit obligé de quitter l'uniforme : l'Armée "n'appréciait pas tellement sa compétence d'écrivain et commencait à bloquer son ascension", dit-il  
Il avait déjà écrit "Houria" à l'âge de 17 ans, puis d'autres romans dont deux en France, en 1986 et en 1989.
A partir de 1989, sous le pseudonyme de Yasmina Khadra, les prénoms de son épouse, il "entre " dans la clandestinité littéraire et il crée son fameux et célèbre personnage, le Commissaire Llob. Il collabore aussi à El Watan sous le pseudonyme d'El Murjajo.
Plusieurs succès littéraires reconnus mondialement plus loin, son dernier livre, "Les hirondelles de Kaboul" (1984) lui ouvre les portes du cinéma.
Mardi 22 mars 2006, Yasmina Khadra se voit décerner, à Paris, le 16ème Prix Tropiques de l’Agence française de développement (Afd) pour son livre « L’Attentat », sorti en septembre 2005 et dont les droits ont été vite achetés pour la réalisation d’un film aux Etat-Unis. Ce livre avait déjà été distingué avec le 52ème Prix des Libraires 2006, lors de la 26ème édition du Salon du livre de Paris. Autre livre à succès : « Les sirènes de Baghdad ».
Mardi 13 novembre 2007, il (Mohamed Moulessehoul) est désigné, par le Président de la République, Directeur du Centre culturel algérien de Paris (créé en 1983 à l'occasion de la visite officielle du Président Chadli à Paris) un poste resté vacant depuis 2005, date de la nomination de l'ancien directeur ,Mokhtar Taleb-Bendiab, au poste de numéro 2 de l'Institut du monde arabe.
Le Cca a connu 3 directeurs : Nadir Ahmed (1983-1992), El Hachemi Bounedjar (1992-1996), Mokhtar Taleb Bendiab (1997—2005).

Notes: - Yasmina Kahdra a été président du jury international de la compétition officielle pour els longs et courts métrages de la 22è édition des Journées cinématographiques de Carthage, les JCC (25 octobre- 1er novembre 2008)

- Son  roman, Ce que le jour doit à la nuit, publié en France fin août 2008,  a été un des rares romans français  de la rentrée littéraire à avoir figuré parmi les meileures ventes au cours des deux derniers mois (septembre- octobre)...mais il n'a eu aucune récompense et le romancier a déclaré à la presse , dans un moment de colère "que toutes les institutions littéraires se sont liguées contre moi".

- Le roman obtient, cependant, début  novembre 2008 le Prix Roman France Télévisions 2008, puis juste après le Prix de la revue Lire.

- Yasmina Khadra reçoit , jeudi 25 novembre 2010, le prix Campus de cristal 2010 de la Haute province de Liège. Il a animé une rencontre publique au Palais des Congrès de Liège jeudi soir  enregistrant à cette occasion une affluence record (quelque 1 700 personnes)....et, selon les organisateurs, aucun écrivain n'a réusi à attirer autant de monde en ce lieu.

- En juin 2011, l'Académie française lui décerne (pour l'ensemble de son oeuvre) le Grand prix de littérature Hanri Gal, prx de l'Institut de France (i avait déjà reçu, en 2011 , la Médaille de Vermeil)

- En juillet 2011, une polémique s'instaure avec des journalistes algériens qui lui reprochaient d'avoir répondu favorablement à une invitation à se rendre à Bahrein alors que le pouvoir monarchique régnant avec une main de fer répressif avait condamné et emprisonné la poétesse Ayat Al Qarmezi. A son retour, il avait "commis" une véritable plaidoirie en faveur de la famille régnante......entrecoupée d'appels aux Algériens à ne pas céder aux sirènes de l'anarchie...

- Enfin, mi-avril 2012, il séjourne en Algérie afin de dédicacer , au Palais de la culture d'Alger , ses   livres.  il est traduit dans 33 langues et dans 41 pays 

- Samedi 2 novembre 2013: Il signe son dernier roman, "Les anges meurent de nos blessures" , au Sila ( Alger) ....et il annonce sa candidature à l'élection présidentielle 2014