Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Sonatrach - Analyse boursière critique 2009

Date de création: 08-03-2010 20:52
Dernière mise à jour: 08-03-2010 20:54
Lu: 695 fois


- Sonatrah vue par un analyste financier algérien résidant en Suède, Noureddine Legheliel, étude publiée in Liberté mercredi 17 févier 2010. Extraits:

1/ La rentabilité financière a été de 44% en 2005, 29% en 2006, 28% en 2007 et 21% en 2008.

2/ La rentabilité commerciale a eté de 16% en 2005, 13% en 2006, 15% en 2007 et 11,4% en 2008.

3/ La rotation et le rendement des actifs : la rotation des actifs a été de l'ordre de 1,12 pour 2005, 1,11 pour 2006 , 0,93 en 2007 et 1,05 en 2008. Cela veut dire qu'en 2005, pour un dinar algérien réparti sur l'ensemble des postes du bilan, on a réalisé 1,12 dinar de chiffre d'affaires. Ces rations tendent à devenir bas pour les rendements des actifs: on a 0,18% en 2005, 0,14% en 2006, 0,14% en 2007 et 0,12% en 2008.

4/ L'autonomie financière : ici, Sonatrach se distingue par une grande et spectaclaire aisance financière et voici deux ratios qui le prouvent : le rapport des capitaux propres sur le passif total. On a 0,41% pour 2005, 0,49% pour 2006, 0,49% pour 2007 et 0,5% pour 2008.

Le rapport des dettes total sur le passif total: on a 0,40% pour 2005, 0,36% pour 2006, 0,36% pour 2007 et 0,28% pour 2008. Les disponibilités de Sonatrach datées du 31 décembre 2008 s'élèvent à 1 390 milliards de DA , l'équivalent de 21,76 milliards de dollars.

5/ Les résultats nets de Sonatrach: 575 milliards de DA en 2005, 539 milliards de dinars en 2006, 643 milliards de dinars en 2007 et 594 milliards de DA en 2008.

6/ Les résultats hors exploitation: ce sont les points noirs des comptes des résultats de Sonatrach, même si la pondération des érsultats hors exploitation n'est pas très significative pour le résultat net." Il demeure toujours pour nous une enigme" .

Pendant ces trois dernières années,la Sonatrach afficahit des résultats hors exploitation en rouge: -73,74 milliards de dinars en 2006, - 44,20 milliards de dinars en 2007 et - 38,31 milliards de dinars en 2008. "Une question que l'on a le droit de poser aux dirigeants de Sonatrach. Pourquoi les charges hors exploitation ont-elles doublé en l'espace de deux ans: elles étaient à 152 milliards de dinars en 2005 et se retrouvent à 311 milliards de dinars en 2007 ? ".

7/ Les frais de personnel : un reproche que l'on peut faire aux dirigeants de Sonatrach et aux dirigeants politiques algériens(...). Les salariés de Sonatrach sont injustement sous-payés. J'explique: un ouvrier de Sonatrach produit 33,56 millions de dinars en valeur ajoutée par an et en plus les frais du personnel de Sonatrach ne représentent que 2% dela valeur ajoutée et 1,5% du chiffre d'affaires et à peine 10% du résultat net.

CONCLUSION de l'analyste: Sonatrach est une compagnie performante ayant une réserve financière (disponibilités) estimée à plus de 22 milliards de dollars, une structure financière équilibrée et des résultats qui, malgré leur décroissance , restent au-dessus de la moyenne.