Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Classement africain

Date de création: 02-11-2009 04:59
Dernière mise à jour: 17-06-2011 07:12
Lu: 610 fois


INFORMATIQUE - INTERNET - CLASSEMENT AFRICAIN

- L'Algérie est classée parmi les dix pays africains les plus dynamiques en termes d'augmentation du nombre d'abonnés à la téléphonie mobile, d'utilisateurs d'Internet et d'abonnés aux services à haut débit.

Dans son dernier rapport Information Economy Report 2009 : tendances et pespectives publié jeudi 22 octobre 2009, la CNUCED classe l'Algérie au 2è rang en Afrique concernant la pénétration de la téléphonie mobile entre 2003 et 2008, derrière le Gabon (1er), mais devant la Libye, la Tunisie, l'Afrique du Sud, le Botswana, la Namibie, le Maroc, le Congo et, enfin l'Egypte.

Par contre, en matière de pénétration d'Internet , l'Algérie est en 6è position, devancée par la Tunisie, le Maroc, les Seychelles, l'Egypte et le Gabon.

Concernant le nombre d'abonnés aux services à haut débit, pour 100 habitants, le rapport classe l'Algérie au 7è rang, devancé par les Seychelles, l'Ile Maurice, l'Afrique du Sud, la Tunisie, le Maroc et le Cap-Vert.

Dans le top 20 des pays africains compatnat le plus grand nombre d'abonnés à la téléphonie mobile en 2008, l'Algérie est classée 8è avec environ 78 abonnés pour 100 habitants, devancée par l'île de la Réunion, le Gabon, l'Afrique du Sud, les Seychelles, le Botswana, la Tunisie et l'île Maurice.

Notes: Entre 2003 et 2008, le continent africain a vu le nombre d'abonnés à la téléphonie mobile bondir de 54 millions à près de 350 millions , soit une augmentation de presque 550%.

- L'Indice NRI (Network Readiness Index) élaboré par le Forum éconolmique mondial et l'INSEAD (édition 2009-2010) , diffusé en juillet 2010, classe l'Algérie à la 113è place en matière de degré de préparation  d'un pays à tirer parti des TIC efficacement. En Afrique (moyenne de 9%) , l'Algérie , avec son taux de pénétration à l'internet de 5,33% selon le PNUD et 2,6% selon le CREAD (Maroc et Tunisie: 33,4%, Ile Maurice: 29,6%), se retrouve loin derrière l'Afrique du sud qui occupe la première place du continent .