Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Liège

Date de création: 30-10-2009 05:10
Dernière mise à jour: 01-06-2013 15:01
Lu: 792 fois


AGRICULTURE - FORÊT - LIÈGE

- En 1893, l'Algérie comptait 459 000 hectares de chêne-liège et était classée première à l'échelle mondiale.

Un siècle plus tard; la déforestation et les incendies  (dont ceux induits par la guerre de libération nationale et durant la "décennie noire" de 1990-2000) ont fini par venir à bout de la moitié de la supeficie. Seuls 80 000 à 100 000 quintaux de liège sont, en 2008-2009, récoltés annuellement. Et, il ne reste que 200 000 hectares  qui continuent à voir pousser le chêne à travers 22 wilayas du pays comme Jijel, Skikda, Tizi Ouzou et El Tarf.

Entre 1930 et 1984, la superficie des suberaies est passée donc de 400 000 ha à 230 000 ha . Rien qu'en 2008, en été, les incendies ont détruit 1 637 ha dans 37 wilayas.

Les exportations algériennes ont chuté de 18 856 tonnes en 2001 à 4 360 tonnes en 2008.....et , selon la presse, on a même vu de l'importation de liège  (une centaine de tonnes chaque année).

Un plan de relance a été annoncé en 2000 promettant de planter 3 500 ha de chêne-liège chaque année et une pépinière a vu le jour près de Mila.......En 2005, un Conseil national interprofessionnel du liège a vu le jour...et au niveau du programme quinquennal 2010-2014 de l'Etat  , on prévoit des plantations de'arbres dont le chêne-liège sur 120 000 hectares (Voir aussi El Watan économie du 19 octobre 2009 et du 19 décembre 200, et Fiche documentaire, secteur Industrie/ Industrie légère/Production)

 

Notes: Le chêne liège ne pousse que dans 7 pays du monde dans le pourtour méditerranéen. C'est le Portugal qui est le leader avec ses 2 150 000 hectares cultivés et il produit environ la moitié de tout le liège annuellement levé avec ,à peu  près, 310 000 tonnes.

- Le liège est utilisé dans la construction (isolation phonique, thermique, anti-vibration, contribution à la déshulmidification..). Il est thermiquement inerte , non toxique et biologique, imperméable, résistant aux chocs et compatible avec tous le matériaux de construction.

- Selon la Direction générale des forêts (mars 2010), la production nationale de liège a quasiment été divisée par deux, passant à 51 075 qx en 2009 contre 90 321 qx en 2008, alors que la production nationale sur les dix dernières années a été de l'ordre de 1,3 millions de quintaux. Les exportations  algériennes de liège ont baissé à 50,73 millions de dinars en 2009, contre une moyenne annuelle de 300 millions de dinars au plus fort de la demande mondiale de liège. 

- Sur 4,7 millions d'hectares de forêts, l'Algérie compte en 2010 un peu plus de 440 000 hectares de forêts de chênes, dont 229 000 ha de chênes-liège. Cette superficie de subéraie place l'Algérie en troisième position au niveau méditerranéen derrière la Portugal et l'Espagne.