Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Enquête Mics 2006/2009 - Résultats

Date de création: 05-09-2009 12:57
Dernière mise à jour: 05-09-2009 12:57
Lu: 660 fois


(Extraits de l'enquête Mics 2006- 2009, présentée à Alger lundi 1er juin 2009)

- 62,2% des Algériens sont propriétaires de leurs logements, selon les résultats de la troisième enquête nationale à indicateurs multiples MICS 2006-2009.

En milieu urbain, le taux d'Algériens propriétaires de leurs logements est de 58% alors qu'en milieu rural il est de 68%.

12% des Algériens sont copropriétaires . Ils le sont à hauteur de 12% en milieu urbain et 12,1% en milieu rural.

 

8,7% des Algériens sont des locataires auprès de l'Etat, 12% auprès d'un particulier et 4,4% sont logés gratuitement . D'autre part, plus de la moitié (55,4%) des ménages occupent des logements de 2 à 3 pièces et ce, quel que soit le milieu de résidence. L'enquête indique aussi que 58% et 51,9% des populations résident dans ce type de logements. Plus adaptés pour les ménages algériens, comptant en moyenne 5 personnes, les logementsde 4 à 5 pièces, n'abritent que 24,3% des ménages, 24,1% en milieu urbain et 24,6% en zone rurale.

Les maisons indivudelles et les villas constituent le type de logement le plus répandu en Algérie et ce, quel que soit le milieu de résidence(48%), alors que les maisons traditionnelles arrivent en seconde position avec plus du quart (25,6%).

L'habitat précaire demeure "assez présent" et il constitue le type d'habitation pour 4,6% des ménages.

L'enquête  réalisée , entamée en 2006 et achevée en décembre 2008 , et qui s'est appuyée sur 30 000 échantillons répartis sur 7 régions du pays a touché tous les aspects dont les conditions de vie des ménages , la nutrition et la santé des enfants. Elle a été précédée par deux autres enquêtes en 1995 et 2000. Entre autres buts de l'enquête, il y a le suivi de la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement dont 20 sur les 48 indicateurs que comptent les objectifs sont collectés.