Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Amazigh Kateb

Date de création: 03-09-2009 23:14
Dernière mise à jour: 06-08-2012 09:34
Lu: 700 fois


CULTURE - MUSIQUE- AMAZIGH KATEB

 Né à Alger en 1972, fils de l'écrivain Kateb Yacine, Amazigh Kateb est l'un des chanteurs qui ont promu la musique Diwane et l'ont élevé au sommet de la musique du monde.

Avec sa musique aux influences bariolées et aux rythmes palpitants , il dénonce les injustices et affiche une sympathie inébranlable aux damnés de la terre

Amazigh a grandi entre le quartier Meissonnier (Ferhat Bousaâd) et celui de Ben Aknoun.,A l'âge de 16 ans, il quitte Alger dans le sillage de son père et s'installe à Grenoble , en France. Dix ans durant, il n'a pu rentrer en Algérie pour cause de service national. Chose accomplie seulement en 1999.

C'est à Grenoble qu'il monte son groupe de musique , Gnawa Diffusion , en 1992 alors qu'il bouclait ses 20 ans.. Auparavant après avoir quitté le lycée et la mort de son père , il est marionnetiste, choriste, chanteur à l'occasion. Il chôme, fait des chantiers. Il participe avec son groupe à un festival des arts vivants...il renconTRe le succès et il  arrache le premier prix.

Joueur de banjo, chanteur et joueur de guembri, il se rend à Marrakech où il apprend plus de technique avec les Gnaouas.

En 2008, le groupe se sépare  et Amazigh joue  en solo. Une autre aventure.: les textes sont un peu plus dépouillés et il y a même des textes de son père. Son premier album solo , Marchez noir, est sorti le 17 octobre 2009. Il regroupe douze titres dont deux , Bonjour et L'Africain, sont des textes de jeunesse de Kateb Yacine, des textes dont il dit  avoir "  dépucelé l'écriture"

- En 2012, après cinq ans d'absence, le groupe Gnawa Diffusion est reconstitué ......et leur premier concert en Algérie a eu lieu  jeudi juillet à l"hôtel Hilton. Phrase à retenir de Amazigh Kateb : "Ce n'est pas le peuple qui est indfépendant, mais l'Etat"