Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Elections - Coût

Date de création: 13-07-2008 20:06
Dernière mise à jour: 11-04-2009 12:37
Lu: 486 fois


Les élections législatives du 17 mai 2007 ont coûté au Trésor public près de 508 milliards de centimes, selon le crédit ouvert par un décret présidentiel en date du 11 avril 2007 (n°707-105).

L?argent a été transféré d?un autre chapitre consacré aux charges communales pour la même somme.

La somme a été dispatché sur plusieurs ministères (Affaires étrangères, Intérieur, Justice, Communication) ainsi que sur les services du Chef du gouvernement, toutes ces institutions étant impliquées directement ou non dans toute l?opération électorale.

Le budget a servi à prendre en charge, notamment, la réalisation des spots publiciutaires pour la radio et la télévision, ainsi que les indemnités des membres de la Commission nationale politique de surveillance des élections législatives et ses démembrements à l?échelle des 48 wilayas et des 1 500 communes.

Les bulletins de vote, les enveloppes, les fournitures de bureau, les frais de communication?sont pris en charge par le budget dégagé.

Les indemnités des encadreurs des bureaux de vote et les heures supplémentaires des fonctionnaires sont également prises en charge par le Trésor.

A noter qu?un membre de la Cnpsel doit toucher une indeminité journalière de 90 000 dinars, celui de la commission de wilaya 30 000 dinars et celui de la commission de commune 20 000 dinars.

La loi plafonne les dépenses de campagne pour chaque liste aux élections législatives à 150 000 dinars par candidat.

Pour ce qui concerne les élections présidentielles (avril 2009), selon le ministre de l'Intérieur (vendredi 10 avril 2009) , le coût de l'ensemble des opérations électorales pour le scrutin présidentiel du 9 avril varie entre 5 et 6 milliards de dinars. Pour lui, cette élection n'a pas coûté plus que les élections précédentes qui se sont déroulées au cours des dernières années. Une aide a été attribuée par l'Etat à tous les candidats engagés: assurance d'un accès équitable aux différents médias lourds (TV, Radios), accès gratuits aux salles réquisitionnées pour les meetings, accompagnement de chaque candidat par une équipe de techniciens TV pour la couverture audiovisuelle dotée de moyens similaires, octroi de 6 billets d'avion gratuits à chaque candidat pour son déplacement à l'intérieur du pays , dotation d'une enveloppe financière de 15 millions de dinars pour les menues dépenses durant la campagne électorale....