Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Grotte de Cervantès - Refuge

Date de création: 11-05-2008 13:00
Dernière mise à jour: 10-09-2010 20:45
Lu: 953 fois


La grotte de Cervantès (Alger) a été le lieu qui a vu l'éclosion de la plus belle œuvre de tous les temps : Don Quichotte de la Manche. Mais, rares sont les Algériens et les Algérois qui la connaissent. En piteux état , pas trop visible, elle se cache sur les hauteurs de Belouizdad (ex-Belcourt), incrustée dans la colline, juste en bas de Maqam Ech Chahid, en face de la baie d'Alger, aux abords du quartier qui porte toujours le même nom: Cervantès .
Après la destruction de son navire par le capitaine Arnaout (Arnault) Mami, le 20 septembre 1575, Miguel de Cervantès de Saavedra (1547-1616) échut comme esclave à l'un des corsaires, Dali Mami, surnommé Al A'rag (le boîteux).
Il tenta de s'échapper une première fois, sans résultat. En février 1577, avec 13 autres captifs, il se cacha plusieurs jours sur la propriété du caid Hassan dans une grotte creusée à cet effet par des complices, esclaves du propriétaire, et ce en attendant l'arrivée d'une frégate devant les récupérer (son frère avait été libéré auparavant contre rançon et lui avait promis de revenir le chercher). Repris (ainsi que les membres de la frégate de secours), il fut mis au bagne du dey Hassan Agha. Sa libération n'intervint qu'en 1580 (après deux autres tentatives de fuite) contre une rançon de 500 écus d'or d'Espagne réunie par sa famille.Il est mort en Espagne en 1616.
Le premier hommage rendu à Miguel de Cervantès au niveau de la grotte d'Alger remonte à 1887, date à laquelle fut placée une plaque commémorative qui existe encore. Et, le dernier en 1926 date à laquelle fut aménagé un square et érigé une pyramide sur laquelle étaient reproduites des armes d'Espagne.
Après l'Indépendance du pays, c'est seulement le 9 novembre 2004, veillée du 27ème jour du Ramadhan et 400 ème anniversaire de sa mort, qu'un hommage a été officiellement rendu par la Bibliothèque nationale d'Alger qui a organisé une soirée poétique à l'endroit même où l'auteur de Don Quichotte et des Bains d'Alger (en voie de traduction et d'édition par la Bn) s'était caché lors de sa tentative de fuite.La grotte à été ouverte à cette occasion aux visiteurs et aux invités (dont des Espagnols).
Notes : - Fin 2005, coincidant avec le 4ème centenaire de la publication de L'ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche, un timbre à l'effigie de Miguel de Cervantès a été émis par Algérie-Poste
- C’est le 13 juin 2006 que la grotte a été officiellement réouverte .Initiés par l’Institut Cervantès d’Alger, les travaux (réparation et nettoyage interne et externe en respectant le cachet historique du lieu) ont été entrepris par un bureau d’études algérien au profit de la société pétrolière espagnole Resol Ypf qui a financé l’opération, étalée sur 6 mois. Le site, abritant la grotte, comprend la grotte elle-même, préservée dans un état proche de son origine, l’abri qui donne l’illusion de continuité avec la falaise, la partie haute qui se présente comme un magnifique balcon offrant une vue féerique sur la baie d’Alger et l’esplanade aménagée par le passé pour rendre accessible l’accès au site avec, au milieu, la stèle érigée en 1887.