Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Fumeurs - Enquête internationale Ims

Date de création: 12-04-2009 09:44
Dernière mise à jour: 10-07-2012 03:50
Lu: 578 fois


SANTE - TABAGISME - FUMEURS - ENQUETE INTERNATIONALE IMS

Les résultats d'une récente enquête (présentés à Tunis lors d'une conférence de presse organisée le 8 avril 2009) , réalisée dans près d'une vingtaine de pays de tous les continents (et dans 7 marchés africains et arabes dont l'Algérie) , par la Société mondiale de recherches et d'informations sur la Santé (IMS) , et financée par le laboratoire Pfizer , ont révélé qu'une majorité de fumeurs de certains pays d'Afrique et du Moyen Orient (Algérie, Egypte, Maroc, Afruique du Sud, Tunisie, Arabie Saoudite, Emirats arabes unis) veut arrêter de fumer, mais beaucoup ne sont pas certains du meilleur moyen pour y arriver.

61% des fumeurs dans la région voudraient arrêter, mais la forte envie de fumer et les autres symptômes liés à l'abstinence représentent la raison essentielle de leur échec.

La plupart des fumeurs pensent qu'arrêter de fumer dépend fondamentalement de leur unique volonté, cependant cette méthode ne réussit que dans environ 5% des tentatives de sevrage.

Ils pensent également que le tabac est une déendance et 68% pensent qu'un professionnel dans le domaine dela santé tel que leur médecin traitant a un rôle à hjoer pour les aider à attêter le tabac.

Malgré cela, très peu de fumeurs , en fait 30% uniquement , ont eu avec leur médecin une discussion sérieuse sur le tabac et les traitements disponibles pour arrêter de fumer. 75% des fumeurs qui ont fait l'objet de l'étude ont déclaré être concernés par les dangers du tabac sur leur santé.

Il est démontré avec certitude que le tabac nuit à presque tous les organes du corps humain et qu'il est à l'origine d'une grande variété de maladies dont beaucoup sont mortelles.

89% des fumeurs de la région ont répondu que l'arrêt de la cigarette était le meilleur moyen d'améliorer leur état de santé.

54% des fumeurs ayant participé à l'étude ont déjà essayé d'arrêter de fumer sans succès, avec une moyenne de 3 à 4 tentatives.

Le fumeur maghrébin dépense environ 50 dollars /mois pour son tabac

Les fumeurs Algériens dépensent 800 millions de cts /jour

Les fumeurs des pays du Golfe dépensent 800 millions de dollars/an

Autres données générales: 5,4 millions de personnes meurent chaque année du cancer du poumon, des maladies cardiovasculaires et d'autres maladies causées par le tabagisme / 400 produits chimiques constituent la fumée du tabac / 200 000 travailleurs meurent chaque année suite à leur exposition à la fumée dans les lieux de travail / 29% de la population mondiale consomment du tabac / 8 millions de personnes risquent de décéder d'ici 2030 si la tendance actuelle persiste.

( Voir compte-rendu complet, avec interviews de spécialistes in El Watan, dimanche 12 avril 2009, p 9 par Djamila Kourta , in El Khabar , p 21 par S. Bourouila , du même jour et in Le Soir d'Algérie, p 12, par Imed Sellami, lundi 13 avril).

- Les résultats  de la première étude (réalisée entre juin 2010 et juin 2011 sur un échantillon de 3 700 personnes) sur la prévalence de la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) , réalisée en Afrique du Nord et au Moyen-Orient , dont l'Algérie, menée par le laboratoire Glasko Smith Kline (GSK) en collaboration avec les services de pneumologie de l'hôpital de Bab el Oued et de Mustapha Pacha, ont révélé que 26% des Algériens âgés de 40 ans et plus fument (Maroc: 16%, Tunisie: 19%)

Notes : - Selon le Pr Salim Nafti (jeudi 27 mai 2010), 8,5% des algériens consomment la Chemma ou Neffa et 11% d'entre-eux ont entre 45 et 54 ans.  Par ailleurs, la Chicha (ou Narguilé, pipe orientale à long tuyau flexible , dans laquelle passe par un vase rempli d'eau qui ne filtre qu'une faible part des substances nocives de la fumée du tabac mélangé de mélasse et d'arôme de fruits, , connaît un succès de plus en plus accru dans les salons de thé . La fumée d'une chicha , c'est autant de pollution au CO que 17 à 52 cigarettes et autant de goudron que 27 à 102 cigarettes.

- En Algérie, on compte 15 000 décès/an dûs au tabagisme soit 40 décès/jour. Le tabac est responsable de 25 maladies chroniques. Sa fabrication rapporte annuellement 70 milliards de dinars/an à l'Etat mais occasionne en dépenses de santé l'équivalent de 280 milliards de dinars.

- Tabagisme et tuberculose sont liés, le premier pouvant "produire" un excédent de cas de tuberculose et être responsable de décès par tuberculaose....si la tendance du tabagisme se poursuit au train actuel (2011) . Dèjà,  près d'un adulte sur cinq dans le monde fume....et il pourrait y avoir , donc,  entre 2010 et 2050, 18 millions de ccas de tuberculose supplémentaires   et 40 millions de décès