Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Foggara

Date de création: 15-04-2009 15:33
Dernière mise à jour: 15-04-2009 15:36
Lu: 683 fois


L'origine de la foggara remonte à plus de 3 000 ans

Elle serait née dans le pays des Perses (Iran aujourd'hui) et a suivi le grand axe religieux de diffusion de l'Islam jusqu'aux pays du Grand Maghreb puis vers l'Espagne qui l'a introduite dans le continent américain.

Les appellations sont diverses : qanât en Iran, ngoula ou kriga en Tunisie, khettara au Maroc, ou encore sahridj au Yémen, ce qui rend compte de la difficulté de situer avec précision le point de départ de la foggara.

La première foggara dans le Sahara algérien aurait été creusée dans la région de Tamentit à 15 km d'Adrar. Plus tard, le développement de cette technique hydraulique s'est opéré principalement dans la région du Touat, de la Gourara et au sud du Maroc grâce notamment à des tribus arabo-berbères sur la base de l'esclavage de la main d'oeuvre noire (harratine) locale ou provenant des régions voisines (Mali, Niger, Soudan).

Datant du IXè siècle, la foggara d'El Megheir , la plus importante dans la région de Timimoun, à environ 200 km d'Adrar, a connu un développement spectaculaire en terme de mobilisation du débit d'eau. Ce dernier est passé de 900 l/mn à 1 200 l/mn en 1900, puis à 2 173 l/mn jusqu'à 23 761 l/mn en 1962 , selon les données de l'Agence nationale des ressources hydriques.