Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Echanges bilatéraux

Date de création: 06-04-2009 15:21
Dernière mise à jour: 05-12-2010 20:45
Lu: 538 fois


RELATIONS INTERNATIONALES- FRANCE - ECHANGES BILATERAUX

- Les échanges bilatéraux entre l'Algérie et la France ont dépassé les 10 milliards d'euros en 2008 contre 7,3 milliards d'euros en 2007, soit un accroissement de 41%, selon la mission économique de l'ambassade de France en Algérie dans une note informative (29 mars 2009).

Les importations de la France en provenance d'Algérie ont atteint le seuil de 4,8 milliards d'euros en 2008 contre 3,1 milliards d'euros en 2007. Les importations d'hydrocarbures (pétrole et gaz naturel) en provenance d'Algérie ont représenté 5,7% des importations de combustibles et carburants de la France, plaçant l'Algére au quatrième rang des fournisseurs de ces produits derrière la Rusie, la Belgique et la Norvège.

Les exportations de la France vers l'Algérie , de l'ordre de 5,5 milliards d'euros en 2008 (+32%) sont reparties à la hausse après un redémarrage modeste en 2007 (+2,8%) et une baisse en 2006 (-14%). L'Algérie a été , ainsi, en 2008, le quatrième marché pour les exportations françaises hors pays de l'OCDE après la Chine, la Russie et la Turquie. Les exportations françaises vers l'Algérie ont représenté , en 2008, environ 37% de celles expédiées vers l'ensemble du Maghreb et de l'Egypte.

La mission économique rappelle que les exportations de la France vers l'Algérie sont restées supérieures à celles vers l'Autriche, la Suède, la Grèce, la Finlande, le Portugal, l'Irlande, le Canada, l'Inde, le Brésil,la Corée, le Mexique, l'Australie, Singapour, Hong Kong ou Taiwan.

S'agisant des produits exportés vers l'Algérie, les biens d'équipements  (esentiellement des équipements mécaniques, électriques et électroniques) se taillent la part du lion avec 1,45 milliard d'euros (+26%). Viennent ensuite les produits agricoles et de l'industrie agroalimentaire avec 1,2 milliard d'euros, puis les biens intermédiaires à près d'un milliard d'euros suivis par les produits de l'industrie aurtomobile avec 707 millions d'euros (+23%).

Plus de 9 000 entreprises françaises ont exporté vers l'Algérie.

- Selon une note sur les échanges commerciaux franco-algériens en 2009 publiée par la Direction générale du Trésor et de la politique économique (DGTPE) française, "les relations commerciales bilatérales ont été marquées en 2009 par une réduction des exportations françaises vers l'Algérie (-8,9%) due essentiellement à l'entrée en vigueur des nouvelles dispositions encadrant le commerce extérieur algérien et par une diminution en valeur des importations en provenance d'Algérie".

- Selon une note du service économique de l'Ambassade de France en Algérie (début sptembre 2010) , le niveau des échanges en 2009 a été jugé en recul par rapport au record de 2008, passant à 7,75 milliards de dollars contre 10 milliards d'euros.  Les exportations vers l'Algérie ont représenté , en 2009, 39% de celles expédiées vers l'ensemble du Maghreb et l'Egypte. Elles ont été trois fois et demie supérieures aux exportations vers l'Egypte (1,37 MDS d'euros) et sensiblement plus élevées que vers les deux voisins immédiats (Tunisie avec 3 MDS d'euros, et Maroc avec 3,5). L'Afrique du Sud est le premier client de la France en Afrique,,mais avec un montant d'achats à la France quatre fois inférieur à celui de lAlgérie (1,3 contre 5 MDS d'euros)