Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Marché - Etude Sigma 2007

Date de création: 11-05-2008 12:47
Dernière mise à jour: 24-07-2008 17:24
Lu: 778 fois


Les investissements publicitaires comptabilisés par l'entreprise Sigma en 2007 à travers la télévision nationale, les stations radios nationales et régionales et 72 titres de presse dont 45 quotidiens,14 hebdomadaires et 13 magazines,ont montré un montant global , tous médias confondus, de11,8 millards de dinars(1 180 milliards de cts),contre 5,7 milliards en Tunisie et 30,1 milliards au Maroc.. 36,2% des Ip ont été accaparés par la presse écrite contre 32% pour la télévision, 13,1% pour la radio et 16,7% pour les affichages publics.
Le groupe Orascom (Ota/Djezzy) arrive en tête des annonceurs, tous médias confondus avec 2 039 millions de dinars d'investissements contre 1 207 pour Wta/Nedjma, 767 millions pour Mobilis, 422 millions pour Danone et 196 millions pour Elsecom Motors.
Pour ce qui concerne la télévision nationale, les investissements ont été de 4 023 millions de dinars contre 4 314 millions en 2003, et 106 annonceurs ont eu accès à la télévision en 2007 contre 300 auparavant.
La durée totale des publicités télévisées a baissé de 55% en 2007, dont un recul de 58% pour le secteur alimentaire, 36% pour les télécommunications et 212% pour le secteur automobile.
Le secteur des télécoms et d'Internet se classe premier avec une part de 44,1% contre 28,6% pour le secteur alimentaire et 8% pour l'hygiène.Par ailleurs, 83% de ces investissements ont été accaparés par 20% des annonceurs et 70% par 10% des annonceurs.
Avec 99 380 secondes, Ota est le plus important annonceur de la télévision, malgré une diminution de 58% devant Danone avec 68 725 secondes et Mobilis avec 65 640 secondes.
Au niveau de la presse écrite, les Ip ont atteint 4,28 milliards de dinars en 2007 dont 94% dans les quotidiens , 4% dans les hebdomadaires et 2% dans les magazines. 54,4% de ces investissements ont été déboursés par le secteur des télécommunications et de l'Internet contre 23% pour l'automobile et 3,7% pour l'alimentaire.
Selon ces chiffres, 80% de ces Ip ont été l'oeuvre de 10% des annonceurs et la moitié ont été consentis par 3% des annonceurs.Les plus gros annonceurs de la presse sont les trois opérateurs de téléphonie mobile, Ota avec 1173 millions de dinars, Wta avec 631 millions de dinars et Mobilis avec 223 millions de dinars. Ils sont suivis d'Elsecom Motors avec 123 millions de dinars et Renault avec 80 millions.
Dans la radio, les Ip ont atteint 1,553 milliard de dinars dont 0,850 milliards pour les radios régionales (surtout El Behdja d'Alger, El Bahia d'Oran et Cirta de Constantine) et 0,850 milliard de dinars pour les radios nationales (surtout les Chaînes I et III).
Le secteur des télécoms et d'Internet occupe la première place de ces investissements avec une part de 50,1% contre 8,3% pour les véhicules et 8,2% pour l'alimentaire.Ota, Wta et Mobilis sont, encore une fois, les plus importants annonceurs avec respectivempent 173,3 millions de dinars, 125,6 millions de dinars et 71millions de dinars respectivement.