Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Statoil Hydro - Production

Date de création: 08-11-2008 12:54
Dernière mise à jour: 10-11-2008 22:20
Lu: 571 fois


- Avant 2003, Statoil-Hydro n'était pas connu en Algérie. Mais, depuis cinq ans,le nom de cette multinationale est devenu un élément indissociable de la coopération économique algéro-norvégienne.. Ainsi, cette compagnie pétrolière a investi, de 2003à 2008, 2,5 miliards de dollars au Sahara.

En plus des activités de rachat qu'elle a effectuées, Statoil Hydro a conclu un accord avec BP (British Petroleum) pour reprendre l'exploitation des gisemenbts d'In Salah et d'In Amenas. Statoil a racheté pour un montant de 750 millions de dollars, en juin 2003, 49% des actions de BP dans ses investissements effectués sur les sites gaziers d'In Salah, entrés en production en 2006 , et d'In Amanas. Elle travaille , en 2008, sur sept gisements de gaz dans le Sud, elle possède une usine de traitement et produit près de 30 millions de m3 de gaz. Des activités de forage sont menées  à Hassi Messaoud et avec Sonatrach. Et, c'est cette coopération qu a permis à Sonatrach de revenir en force sur la côte Ouest des Etats Unis.

La compagnie emploie plus de 100 Norvégiens et une trentaine d'ingénieurs algériens spécialistes en pétrole. A noter que la compagnie est aussi actionnaire à l'Institut algérien du pétrole (IAP), avec pour objectif de transformer cet institut en université spécialisée .

Statoil est une compagnie pétrolière norvégienne fondée en 1972. C'est la plus grande entreprise de Norvège avec environ 25 000 employés. Elle est cotée en bourse d'Oslo et au NYSE (New York), néanmoins , l'Etat norvégien détient toujours la majorité de  la société, avec 70,9% des actions.Statoil est basée à Stavanger, capitale norvégienne du pétrole. Le nom est une contraction de "State Oil" ou Pétrole d'Etat.

En 2006, Staoil a signé un accord d'achat des activités pétrolifères de son compatroiote Norsk Hydro, faisant du groupe norvégien le numéro un mondial du pétrole offshore. Une fois la fusion achevée, la groupe a été  rebaptisé Statoil-Hydro à partir de 1er octobre 2007.