Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bilan sectoriel -Audition présidentielle 2008

Date de création: 10-10-2008 09:11
Dernière mise à jour: 10-10-2008 09:11
Lu: 528 fois


(Réunion restreinte consacrée au secteur de la santé, présidée par le Président de la République, dans le cadre de ses auditions annuelles sur les activités des différents secteurs du gouvernement. La Presse , Mardi 16 septembre 2008. Extraits)

- Poursuite de la baisse de la mortalité avec, en corollaire, un allongement continu de l'espérance de vie à la naissance qui passe de 45 ans en 1962 à 75,7 en 2007....

- Age de plus en plus avancé de la population (espérance de vie à la naisance égale à 47 ans en 1962 contre 75,7 ans en 2007)...

- Le corps médical a connu un accroissemnt de près de 70% durant cette décennie dans les structures publiques , passant de 21 000 praticiens  (dont 4 000 spécialistes) en 1999 à 35 000 praticiens (dont 13 000 spécialistes) en 2007....

- Le nombre de médecins spécilaites exerçant aujourd'hui aujourd'hui dans les structures de santé publque, à travers les wilayas des Hauts Plateaux , est passé de 307 en 1999 à 2174 en 2007. Pour les wilayas du Sud, les médecins spécialistes qui n'étaient que 80 en 1999, o,n atteint 1000 en 2007.

-Le nombre de lits d'hôpitaux publics a sensiblement augmenté, passant de moins de 54 000 en 1999 à près de 68 000 en 2008, soit une augmentation en une décennie équivalent à tout ce que l'Algérie a réalisé en hôpitaux de l'indépendance à 1998.

- Le secteur de la santé soufre encore d'un manque de personnel paramédical qui reste à rattraper. Le besoin supplémentaire attendu entre 2010 et 2015 est de l'ordre de 40 000 cadres.

- Dans le domaine du médicament, une Agence nationale de produits pharmaceutiques a été créée et sera opérationnelle sous peu avec pour mission l'enregistrement, l'homologation et le contrôle de qualité. En outre, le Laboratoire national de contrôle des produits pharmaceutiques s'est doté d'un servi ce de chimie spécialié pour renforcer le contrôle des substances actives et lutter contre la contefaçon. Par aileurs, il y a la promotion des médicaments génériques...l'encouragement de la production locale..

- Pour la seule période 2005-2009, le secteur de la santé a bénéficié de 244 milliards de dinars d'investissemnets publics pour la réalisation d'un total de près de 800 infrastructures dont:

20 hôpitaux de plus de 200 lits,

70 autres de moins de 200 lits,

260 hôpitaux et centres spécialisés,

133 polycliniques et 214 centres de santé,

Sur cet ensemble:

152 réalisations ont déjà été achevées,

près de 400 sont en cours d'achèvelment,

plus de 200 autres projets , récemment inscrits , sont en voie de lancement.