Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Rapport Cnuced - Ide en Afrique

Date de création: 04-10-2008 18:07
Dernière mise à jour: 05-08-2011 11:41
Lu: 693 fois


ECONOMIE - INVESTISSEMENT - RAPPORT CNUCED - IDE EN AFRIQUE

- L'Algérie est classée parmi les dix premiers destinataires des investissements directs étrangers  (IDE) sur le continent africain, selon la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (sur son site internet ).

Dans son rapport sur l'investissement dans le monde 2008 publié fin septembre , la CNUCED indique que l'Algérie a enregistré ,sur la période 2006-2007, des investissements cumulés d'un montant global de l'ordre  de 3,4 milliards de dollars.

Dans ce clasement à l'échelle africaine, il est constaté cependant que l'Algérie est devancée notamment par le Nigéria, l'Egypte, l'Afrique du Sud et la Libye en termes de montants des investissements étrangers.

Abordant les IDE à travers toute l'Afrique, le rapport note que leur montant a atteint un niveau record de 53 milliards de dollars en 2007 en ajoutant que, depuis 2 ans, la région enregistre un taux de rentabilité des IDE supérieur aux autres régions en dévelopement.

La CNUCED constate qu'en 2007, les IDE en Afrique sont restés concentrés sur le plan géographique au niveau de 10 pays dont l'Algérie qui ont absorbé à eux seuls 82% du total des investissements et dont le montant annuel par pays est supérieur ou égal à un milliard de dollars. La très forte augmentation des IDE en Afrique et leur rentabilité s'expliquent par l'explosion des produits de base et par l'évolution des politiques enAfrique .

L'Afrique du Nord a attiré 42% des IDE dans la région , et l'Afrique subsaharienne 58%.

(...)

Par ailleurs, les réserves de change de la région ont augmenté d'environ 36% en 2007, et plus encore dans certains grands  pays  exportateurs de pétrlole comme l'Algérie, la Libye et le Nigéria

- L'Algérie est classée parmi les dix premiers pays d'accueil africains des IDE sur l'année 2010, mais a marqué un recul en terme de montant des investisements (rapport CNUCED 2010 publié mardi 26 juillet 2011) : 2,29 milliards de dollars en 2010 contre 2,76 milliards de dollars en 2009.

Sur la base du volume, l'Algérie est classée , à l'échelle africane, au 8è rang devancée par l'Angola (9,94 milliards de dollars en 2010), l'Egypte (6,38 milliards de dollars), le Nifégria (6,1 milliards de dollars), la Libye (3,8 milliards de dollars), la RD Congo (2,9 milliards de dollars), le Congo (2,8 milliards de dollars) et le Ghana (2,5 milliards de dolars). Le Soudan et l'Afrique du Sud clôturent ce top 10.

En 2009 , l'Algérie était classée 5è à l'échelle africaine, devancée par l'Angola (11,65 milliards de dollars) , le Nigéria (8,65 milliards de dollars), l'Egypte (6,714 milliards de dollars) et l'Afrique du Sud (5,36 milliards de dollars) 

Concernant les investissements algériens à l'étranger, il se sont chiffrés à 226 millions de dollars en 2010 contre 215 millions de dollars en 2009 et 318 millions de dollars en 2008.