Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Pomme de terre - Production

Date de création: 25-07-2008 09:14
Dernière mise à jour: 03-07-2012 22:37
Lu: 775 fois


AGRICULTURE - CULTURES - POMME DE TERE - PRODUCTION

 

Lors du démarrage du Plan national de développement agricole (Pnda) en l'an 2000, la production nationale de pomme de terre tournait autour de 1,20 million de tonnes.

En 2005, la production a connu un nouveau record avec 2,156 millions de tonnes (2 millions en 2004 et 1,879 millions en 2003).

85 000 hectares de terres sont réservées exclusivement à la culture de la pomme de terre par près de 200 000 agriculteurs.

Mais depuis l’été 2006 le prix de la pomme de terre n’a cessé d’augmenter, le produit ayant atteint en arrière-saison le prix de 80 dinars le kg. L’arrivée de la nouvelle récolte n’a rien changé à la situation et le prix du kg de pomme de terre a continué à être cédé à pas moins de 50 dinars. Raisons : surproduction de 2005 (prix de vente de 7 dinars le kg ayant entraîné de grosses pertes chez le producteur) d’où une faible production par la suite (presque -50% : 2,15 millions de tonnes en 2005 et 1,5 millions de tonnes en 2006) ) , spéculation des intermédiaires et commerçants, cherté de la semence  (75 000 tonnes importées sur les 200 000 tonnes demandées)et retard dans la livraison de cette dernière …..

Notes: - 2008 a vu la célébration de l'année internationale de la pomme de terre ( 4è culture vivrière à travers le monde après le mais, le blé et le riz)...et ce afin d'encourager sa production, sa transformation et son commerce.                     - La production mondiale de la pomme de terre a été en 2008 de 325 millions de tonnes dans le monde et elle a été de 1,8 million de tonnes en Algérie  en 2007, alors qu'elle n'éatit que d'environ 250 000 tonnes au lendemain de l'indépendance. Les superficies qui lui sont consacrées sont , en 2008, de 95 000 hectares contre 26 000 ha durant la période post-indépendance. La consommation a évolué en moyenne de 18 kg/an par individu contre 50 kg en 2008                                    Le 10 juillet 2008 a été créé , en Algérie, le SYRPALAC (Système de régulation de produits agricoles de large consommation)..qui a commencé avec le stockage de la pomme de terre.  En 2011, le Syrpalac couvre 14 wialyas et 120 opérateurs y adhèrent                                                                                         - Le coût de la semence représente environ 45% du coût de production de la pomme de terre en Algérie , contre 11% au Canada.                                                                                           - En 2009, le volume de la production nationale de la pomme de terre s'élevait (selon le ministre, dimanche 3 janvier 2010) à 2,67 millions de tonnes...et, "à long terme, à partir de 2014, l'objectif est d'atteindre les 4 millions de tonnes"                                                                                            - En 2010, la production de la pomme de terre destinée à la consommation a atteint 32 millions de quintaux.Quant aux semences, la production a atteint 200 000 tonnes en 2010.Le secteur table (selon le ministre)  sur une production de 40 millions de quintaux de pomme de terre  de consommation d'ici 2014.L'Algérie se classe quatrième derrière la Maroc, la Tunisie et l'Egypte dans le rendement. Ce rang ne reflète pas les capacités de production de l'Algérie qui se place deuxième en matière de superficie des terres propres à la culture de la pomme de terre après l'Egypte.               L'Algérie se distingue également par son exportation insignifiante qui la classe également dernière par rapport aux autres trois pays du Maghreb. En ce qui concerne la semence,l'Algérie, qui accuse un important retard, est le plus grand importateur de semences au niveau maghrébin et africain, notamment du Danemark, de France et des Pays-Bas. Elle importe chaque année plus de 150 00 quintaux. Le efforts faits dans les années 80 n'ont pas su mettre  à profit la position de l'époque à travers la fécondation in vitro                                                                                              - En 2011, la production de la pomme de terre destinée à la consommation a atteint  (selon le ministère de l'Agriculture (jeudi 27 octobre 2011) 3,8 millions de tonnes......et la consommation par habitant qui était de 58 kg/hbt/an en 2008 est passé en 2011à 100 kg/hbt/an....Pour 2012, avec une production de près de 4 millions de tonnes, la consommation passe à 102 kg/hbt/an