Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Aqmi - Attentats

Date de création: 24-07-2008 14:55
Dernière mise à jour: 04-02-2013 22:22
Lu: 939 fois


DEFENSE - TERRORISME - AQMI - ATTENTATS

 

- Attentats revendiqués par « Al Qaida au pays du Maghreb islamique » (AQMI). L’ « allégeance » du GSPC a été annoncée début septembre 2006 par Ayman Al Zawahiri, et confirmée quelques jours après par Abou Mosaâb du GSPC. Le 26 janvier 2007, « sur ordre de Oussama Ben Laden », le GSPC se transforme en Al Qaida au pays du Maghreb Islamique.  

 

30 octobre 2006 : - Deux attentats à la voiture piégée contre des commissariats de police dans la banlieue-est d’Alger (Reghaia et Dergana) : Trois morts et une vingtaine de blessés .

10 décembre 2006 : - Un attentat contre un bus transportant des employés de la société BRC (société mixte Sonatrach-Halliburton) à Bouchaoui, à l’ouest d’Alger : Deux morts , un libanais et un algérien, et huit  blessés dont huit étrangers.

13 février 2007 : - Plusieurs attentats à la voiture piégée et à la bombe à Tizi Ouzou et à Boumerdès : Six morts.

4 mars 2007 : - Attaque à la bombe, près de Ain Defla, contre un autocar transportant des travailleurs d’une compagnie russe. Cinq morts dont un russe, alors que la revendication par Al Qaida donne le chiffre de 10 morts.

11 avril 2007 : - Double attentat suicide à Alger ; l’un contre le Palais du gouvernement (et le ministère de l’Intérieur) et le second contre un commissariat de police à Bab Ezzouar (proche du siège d’Interpol Algérie) : 30 morts et près de 200 blessés.

16 mai 2007 : - Bombe dans une cité populaire à Constantine : un mort et cinq blessés

11 juillet 2007 :- Attentat suicide contre le campement d’un détachement de militaires à Lakhdaria (Bouira), à l’heure de la levée matinale des couleurs : 10 morts et 35 blessés, tous des militaires.

6 septembre 2007 : - Un terroriste « kamikaze » se fait exploser au milieu de la foule venue accueillir le président A. Bouteflika en visite de travail à Batna : 22 morts et plus de 100 blessés.

8 septembre 2007 : - Voiture piégée contre une caserne des gardes-côtes à Dellys (Boumerdès) : 30 morts et plus de 40 blessés.

11 décembre 2007 : - Deux attentats terroristes à la voiture piégée (des camions bourrés d’explosifs) sont perpétrés à 9h30 devant le Conseil constitutionnel (Ben Aknoun) et à 9 h 45 devant les bureaux de l’ONU (HCR et PNUD) à Hydra. Ils font, au total, 37 morts dont 17 employés de l’ONU

2 janvier 2008 : - Attentat (non revendiqué) à la voiture piégée (« kamikaze »), à 6h45, contre le commissariat de Naciria (Boumerdès).4 policiers sont tués et 20 personnes sont blessées dont des civils

29 janvier 2008 : - Attentat à la voiture piégée (kamikaze) à Thénia, à proximité du siège de la BMPJ qui était visée : 3 morts, 23 blessés et 20 familles sinistrées, les habitations ayant été détruites par l’explosion.

1er octobre 2008: - Le Centre de surveillance des sites islamistes (SITE) indique qu'Al Qaida au Maghreb islamique a revendiqué la responsabilité de l'attentat suicide perpétré dimanche 28 septembre à Dellys, contre une caserne militaire dans la localité de Takdemt (trois morts et six blessés). 15 autres attaques ont été revendiquées.

18 juin 2009: - l'AQMI (Al Qaida au Maghreb Islamique) renevndique , dans un communiqué, l'embuscade meurtrière du 17 juin à 30 km  de Bordj Bou Arréridj qui a fait 18 morts parmi les gendarmes et 1 civil.

 

Notes: Dans un comuniqué diffusé sur internet dimanche 21 mars 2010, Al Qaida a revendiqué 31  actes terroristes commis en Algérie durant la période allant du 5 décembre 2009 au 8 mars 2010 et qui, selon elle, ont fait 112 victimes entre morts et blessés. La presse relève que le bilan "est gonflé" et des actes terroristes imaginaires ont été pris en compte.  Fin juillet 2010, l'AQMI revendique , dans un communiqué mis en ligne, l'attentat suicide de dimanche 26 juillet  contre la gendarmerie de Beni Aissi, village proche de Tizi Ouzou qui avait fait au moins un tué

- Selon un décompte présenté  par la presse (in Le Temps, jeudi 24 janvier 2013, p 4) ,  suite à l'attentat terroriste du site gazier de Tiguentourine/Ain Ammenas en janvier 2013,on a pour l'Algérie et les pays du Sahel,

 

Année 2007 (année de l'allégeance du GSPC à Aqmi) : 76 attentats à l'explosif, 27 embuscades et accrochages, 18 attentats-suicides et 11 enlèvements d'Occidentaux. Année 2008 : 63 attentats à l'explosif, 24 embuscades et accrochages, 12 attentats-suicides et 32 enlèvements d'Occidentaux.

Année 2009 : 58 attentats à l'explosif, 28 embuscades et accrochages, 8 attentats-suicides et 14 enlèvements d'Occidentaux.

Année 2010 : 27 attentats à l'explosif, 19 embuscades et accrochages, 4 attentats-suicides et 18 enlèvements d'Occidentaux.

Année 2011 : 25 attentats à l'explosif, 21 embuscades et accrochages, 0 attentats-suicides et 8 enlèvements d'Occidentaux

(Chiffres englobant l'Algérie et les pays du Sahel) 
 

Fin  avril 2011, AQMI revendique l'attaque menée , vendredi 20 ( ou 13 , date à vérifier????), contre un poste militaire à Yakourène dans laquelle 14 militaires avaient été tués (Communiqué signalé par le Centre américain de surveillance de stes islamistes, SITE). Pour le mouvement terroriste, 30 millitaites ont été tués ou blessés  et ils ont perdu un de leurs hommes.

 

 Jeudi 18 août 2011 : - AQMI revendique , dans un communiqué mis en ligne, l'attentat "kamikaze" de dimanche 14 août à Tizi Ouzou contre le commissariat de police (33 blessés) . Le communiqué parle aussi de "tués"  sans en préciser le nombre.          Dimanche 28 août 2011: - AQMI revendique l'attentat terroriste de vendredi 26 août perpétré par deux "kalikaze" contre le mess (à l'extérieur de l'établissement, à l'heure de la rupture du jeûne) de l'Académie militaire interarmes de Cherchell qui a fait 18 morts (dont deux civils)