Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Etablissement - Ecole supérieure algérienne des Affaires

Date de création: 23-07-2008 19:17
Dernière mise à jour: 23-07-2008 19:17
Lu: 717 fois


Située à proximité du Palais des expositions (Pins maritimes), l’Ecole supérieure algérienne des affaires (ESAA) est un établisement public de droit algérien qui s’est spécialisé en pôle d’excellence en matière d’enseignement supérieur de gestion et de management.

Créé par un accord intergouvernemental entre l’Algérie et la France en juillet 2004 qui a été ratifié par un décret présidentiel du 12 septembre 2005, l’ESAA a pour vocation de délivrer, à la fin des cycles d’enseignement, des diplômes d’Etat algériens et français de Master (cursus LMD), des MBA exécutoifs et des formations profesionnelles de haut niveau.

Alors que la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) exerce la tutelle sur l’Ecole, la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP) coordonne un consortium d’appui qui définit la pédagogie.

Il regroupe quatre écoles de notoriété internationale qui sont HEC, ESCP-EAP, Euromed-Marseille et l’ESA de l’Université de Lille II.

Bruno Ponson (Escp-EAP) en est le directeur général et Brahim Bendjaber, PDG de la CACI en est le président du Conseil d’administration.

L’ESAA dispose de cinq amphithéâtres équipés de vidéos projecteurs et de systèmes de sonorisation permettant la diffusion des supports de cours sur grand écran, le visionnage de vidéos de cours et l’accueil des conférenciers.

Concernant le programme de Master en gestion qui s’inscrit dans la réforme LMD (licence, magistère et doctorat), l’Ecole propose cinq spécialités qui se rapportent à la comptabilitécontrôle, finances et trésorerie d’entreprise, banque finance, marketing des services et entrepreneur.

Cette formation s’étale sur deux ans, s’adresse aux étudiants les plus brillants qui se destinent à des postes de responsabilité au sein des entreprises algériennes ou étrangères.

L’ESAA organise, par ailleurs, des manifestations et des débats autour de certaines questions d’intérêt national ou de formation stratégique.