Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Rapport Wef 2007/2008

Date de création: 23-07-2008 18:26
Dernière mise à jour: 08-11-2008 11:21
Lu: 569 fois


Le Rapport sur la compétitivité mondiale 2007-2008, publié mercredi 31 septembre 2007, classe l'Algérie à la 81è place, avec 3,91 points, contre le 77è rang pour 2006-2007, soit un recul de 4 places.

Selon les résultats détaillés , l'Algérie , grâce à ses réserves de change , à ses exportations d'hydrocarbures et à la réduction de sa dette extérieure, occupe le 21è rang mondial dans le chapitre de la stabilité macroéconomioque.

Autre bon résultat : le critère taille du marché qui la situe à la 42è place.

Pour les dix autres critères, l'Algérie réalise de mauvais scores avec des classements compris entre la 64è (qualité des institutions) et la 127è place (sophistication du marché financier)

L'étude recommande aux officiels algériens, s'ils veulent améliorer la compétitivité en Algérie, de se pencher sur la concurrence, le marché du travail et la fragilité du système financier.

Le pays arabe le mieux côté est le Koweit qui occupe la 30 è place juste avant le Qatar (31è), la Tunisie (32è), l'Arabie saoudite (35è), les Emirats arabes unis (37è), Oman (42è), Bahrein (43è).

A l'échelle africaine, la Tunisie occupe une position très confortable ; loin derrière arrive l'Afrique du Sud (44è)

A l'échelle africaine, la Tunisie occupe ainsi la première place suivie par le Maroc –64è)...Quant à la Libye, elle occupe la 87è place alors que la Mauritanie est au 125è rang.

Les 10 pays les plus compétitifs sont, dans l'ordre : Etats-Unis, Suisse, Danemark, Suède, Allemagne, Finlande, Singapour, Japon, Royaume-Uni, Pays-Bas.

Les 12 piliers de la compétitivité sont : Les institutions, l'infrastructure, la stabilité macroéconomique, la santé et l'éducation de base, l'éducation supérieure et la formation, l'efficacité du marché des biens, l'efficacité du marché du travail, la sophistication du marché financier, le développement technologique, la taille du marché, l'innovation, la sopphistication des activités commerciales.