Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bilan présidentiel

Date de création: 23-07-2008 18:19
Dernière mise à jour: 23-07-2008 18:19
Lu: 612 fois


(Allocution du Président de la République à l'occasion de la commémoration du 50ème anniversaire de la création de l'Ugta, Palais des Nations, jeudi 25 février 2006. Extraits)

 

- Investissement public de 1999 à 2004: 3 000 milliards de dinars

- Investissement privé national et étranger : Plus de 2 300 milliards de dinars

- Montant des transferts sociaux en 2006 : 512 milliards de dinars (+14% par rapport à 2005, 20% du budget de l'Etat, près de 10% du Pib)

- "Subventions implicites" de l'Etat pour soutenir les prix de l'eau, de l'électricité, du gaz et des carburants : 233 milliards de dinars

- Depuis 1999 : Réalisation de 950 000 logements (16% du parc national de logements)

- 3000 nouveaux établissements scolaires, soit 16 % de l'ensemble existant, dont 350 lycées et plus de 800 écoles fondamentales. 230 internats soit le quart de ce qui existait avant, ainsi que 850 cantines scolaires représentant près de la moitié de la capacité nationale en la matière

- Université : Réception de 390 000 places pédagogiques, soit 58% du parc national total, 160 000 places d'hébergement, soit 53% du total ainsi que 118 restaurants universitaires, soit 40% du total.

- Raccordement à l'électricité : 450 000 nouveaux foyers

- Raccordement au gaz : 670 000 nouveaux foyers

(soit 44% de tout ce qui a été réalisé depuis l'Indépendance)

- Livraison de 19 barrages (1/3 du parc national total)

- Engagement de l'Etat, de 2005 à 2009, de près de 6 000 milliards de dinars (plus de 80 milliards de dollars) de dépenses publiques d'investissements (4 000 milliards du Plan quinquennal de consolidation de la croissance économique, plus de 1 000 milliards pour le financement du programme en cours fin 2004 et, enfin, 800 milliards destinés au Sud et aux Hauts Plateaux)

- Encours de la dette extérieure : 28,1 milliards de dollars en 1999, 15,7 fin janvier 2006 et 13,9 fin mars 2006

- Inflation 2005 : 1,6% de moyenne annuelle (3,6% en 2004 et 30% en 1995)

- Croissance : +5%

- Réserves de change : 4,4 milliards en 1999…et x 10 en 5 ans

- Chômage : 2,5 millions en 1999, 1,5 million en 2005

- Taux de chômage : 15,3% en 2005 (30% en 1999)

- Taux de mortalité de la mère et de l'enfant : 36,9 pour 1000 en 2000 et 29,4 en 2005

- Espérance de vie à la naissance : 71,7 en 1998 et 75,3 en 2005

- Population analphabète : 30% du total en 1999 et 26,5% en 2005

- Revenu annuel par habitant : 108 066 dinars en 1999 et 228 500 en 2005

- Importations : 9,5 milliards de dollars en 1999 et 20 milliards de dollars en 2005

- Exportations hors hydrocarbures ("stagnation") : moins de 1 milliard de dollars en 2005

- Dette interne de l'Etat : 1 000 milliards de dinars + 200 prévus pour l'effacemment des découverts financiers accumulés de nouveau par les entreprises publiques

- Revenu nominal par habitant : 1 621 dollars en 1999 et 3 114 en 2005.

Sans les hydrocarbures 1 150 dollars en 2002 et 1 700 en 2005, ce qui place l'Algérie dans la tranche inférieure des pays à revenu intermédiaire.

Note : - Selon le Président de la République (Allocution du 25 juin 2006 lors de la réunion Gouvernement-Walis au Palais des nations), « rapporté à la population, le montant des investissements sur la période 2001-2005 est de 4 700 dinars /habitant, passant ainsi de 4000 Da/hbt en 2001 à 13 500 Da/hbt an 2005, soit une hausse de 237%